RMC Sport

OM-PSG: des banderoles de supporters partout dans Marseille, Eyraud encore visé

A quelques heures du choc entre l’OM et le PSG, ce dimanche en clôture de la 24e journée de Ligue 1 (21h), les supporters de Marseille ont accroché de nombreuses banderoles aux quatre coins de la ville. Avec des messages hostiles à Jacques-Henri Eyraud, le président du club phocéen.

Ils sont revenus à la Commanderie. Sans fumigènes ni bombe agricole. Une semaine après les violents incidents qui ont éclaté au centre d’entraînement de l’OM, les leaders des groupes de supporters ont rencontré les joueurs samedi, afin d’apaiser les tensions. Au terme d’une semaine marquée par la mise à pied d’André Villas-Boas, l’explication a eu lieu sur un terrain du complexe Robert Louis-Dreyfus. Elle a permis d’éteindre temporairement l’incendie. Mais les braises sont toujours rougeoyantes sur la Canebière.

Les supporters olympiens l’ont rappelé ce dimanche, avant le choc très attendu face au PSG, prévu à 21h au Vélodrome. De nombreuses banderoles ont été accrochés aux quatre coins de la ville. Avec des messages très hostiles à Jacques-Henri Eyraud, le président du club: "JHE mis à pied!", "Eyraud démission", "Eyraud manipulateur, "Eyraud provocateur", "Paris te soutient, retourne d’où tu viens!".

"Laisse le Capitole, occupe-toi de la maison bleue et blanche"

Un petit tacle a également été adressé à Frank McCourt, le propriétaire américain de l’OM, qui avait comparé l’envahissement de la Commanderie à celui du Capitole des États-Unis: "FMC: Laisse le Capitole, occupe-toi de la maison blanche et bleue". Plusieurs banderoles ont aussi été accrochées en soutien aux huit supporters marseillais placés en détention après les incidents du centre d’entraînement: "8 supporters coupables de leur passion", "Notre passion ne mérite pas la prison", "Incarcérés, Marseille est avec vous".

En début de journée, les supporters du PSG, rassemblés à l’aéroport du Bourget pour encourager les partenaires de Neymar avant leur départ, ont également déployée une banderole très remarquée. Avec un message d’encouragement à… Jacques-Henri Eyraud. "L’OM du chaos, des magouilles… soutien à JHE", ont chambré les ultras parisiens. 

De quoi pimenter encore un peu ce 100e classique de l’histoire, qui se disputera à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19. Encadré par un dispositif de sécurité renforcé, avec près de 400 policiers mobilisés aux abords du stade.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur