RMC Sport

OM-PSG: Garcia ironise sur le VAR, Strootman crie à l'injustice

C'est avec une pointe d'amertume que Rudi Garcia s'est présenté en conférence de presse ce dimanche, après la défaite de l'OM contre le PSG (2-0). S'il a félicité ses joueurs, le coach marseillais a glissé une phrase teintée d'ironie sur le non recours au VAR. Kevin Strootman, de son côté, crie à l'injustice.

Cette 86e minute laissera quelques regrets au camp olympien. L'OM s'est incliné face au PSG ce dimanche (2-0), lors du match de clôture de la 11e journée de Ligue 1. Mais les Marseillais ont bien cru égaliser avant le but de Julian Draxler, avant de voir la réalisation de Kostas Mitroglou annulée. 

"Quand il y aura le VAR..."

L'arbitre est revenu à la faute supposée de Kevin Strootman sur Marquinhos. Une faute inexistante selon les images. Mais c'est surtout le non recours à l'assistance-vidéo et la volonté de l'arbitre de ne pas laisser l'action aller à son terme avant d'éventuellement revenir sur sa décision qui ne passe pas. 

"Quand il y aura le VAR, on laissera les actions se dérouler puisqu'on peut facilement revenir et annuler le but s'il y a une faute...", ironise Rudi Garcia en conférence de presse, avant de féliciter son groupe. 

"Il y a le VAR et il faut l'utiliser"

En zone mixte, Kevin Strootman assure lui ne pas avoir fait faute sur l'action, et s'appuie sur les images. "La vidéo parle d'elle-même, insiste le milieu de terrain néerlandais. Il y a le VAR et il faut l'utiliser. Je ne fais pas de faute. Sur des matchs comme ça, ce sont des décisions qui changent un match. On s'est battu et on a fait tout ce qu'on pouvait pour aller chercher un point. Il faut qu'on continue comme ça."

F.Ge, S.De, T.M