RMC Sport

OM-PSG: "La passion face à l'argent à gogo", la presse marseillaise remontée avant le Classique

A l’image de La Provence, les journaux marseillais sont enthousiastes à quelques heures du coup d’envoi du Classique OM-PSG ce dimanche soir au stade Vélodrome. Revue de presse.

La presse marseillaise traite cet OM-PSG avec beaucoup d’enthousiasme… et un peu d’ironie, forcément. La Provence ne manque jamais l’occasion de s’en prendre aux milliards du Paris Saint-Germain en résumant ce choc à sa manière : "La passion exacerbée et la force collective… face à l’argent à gogo et les stars mondiales" ! Comme le dit le journal, cet OM-PSG reste encore et toujours une "Affiche si spéciale", surtout avec Jorge Sampaoli sur le banc, qui a peut-être "le profil de l’exploit", s’interroge La Provence.

La Marseillaise annonce de son côté "Une pluie d'étoiles au Vélodrome." Avec un petit éclairage sur comment les supporters voient la venue de Lionel Messi au Vélodrome. Les fans marseillais attendent la star argentine de pied ferme. Enfin, focus sur ceux qui ont eu la chance d’avoir un billet. La Provence insiste sur le fait que ce match est à guichets fermés et qu’il y a peut-être eu… "un effet Messi" sur le prix exorbitant de certaines places, notamment au marché noir.

>>> OM-PSG, l'avant-match en direct

Le Parisien attend Messi...

Lionel Messi est aussi cité dans le billet d’humeur de Jean-Claude Leblois. Le journaliste de la Provence s’en prend à… la LFP "qu’il faudrait peut-être rebaptiser Ligue de foot de Paris." Après les remerciements adressés par Vincent Labrune au patron du PSG Nasser Al-Khelaïfi pour le recrutement du sextuple Ballon d’or, le journaliste déplore "un niveau de soumission rarement atteint pour saluer l’arrivée du meilleur joueur du monde dans l’un des clubs les plus puissants d’Europe, dopé par les gazo-dollars du Qatar et affilié au championnat de France."

... et redoute des incidents

Du côté de la presse francilienne, Le Parisien fait sa Une avec la Pulga. "Messi à l’assaut de Marseille" titre le quotidien parisien. Si l’excitation de voir le trio Neymar-Messi-Mbappé au Vélodrome est là, l’appréhension face à de possibles incidents au Vélodrome, comme dans de nombreux stades de L1 depuis la reprise, aussi. "La peur du dimanche soir" titre Benoît Lallement dans dans son édito. Le journaliste charge lui aussi le président de la Ligue Vincent Labrune : "Ne rien dire, ne (presque) rien faire ne réglera rien et Labrune porte une immense responsabilité dans l’affaire. Croisons donc les doigts pour que tout se passe bien au Vélodrome. L’absence de supporters parisiens à Marseille, sage décision de la préfecture, y contribuera peut-être." Et Benoît Lallement de conclure : "Au matin de l’un des matchs de l’année, on se félicite presque de l’interdiction de déplacement des supporters du PSG, et la crainte d’incidents rôde. C’est triste et lassant." Pablo Longoria dans une lettre adressés aux supporters et Dimitri Payet dans une vidéo ont appelé les fans à être "exemplaires."

ABr avec FG à Marseille