RMC Sport

OM-PSG: maire de Marseille, Benoît Payan avertit les supporters

L'OM accueille ce dimanche (20h45) le PSG pour le choc de la 11e journée de Ligue 1. A cette occasion, le club marseillais compte se montrer exemplaire, alors que la menace de sanctions plane en cas de nouveaux débordements. Maire de Marseille, Benoît Payan a adressé un message aux supporters pour leur demande "d'être à la hauteur" car "rien n'est pardonné" au "plus grand club" de France.

Après Pablo Longoria et Dimitri Payet, c'est au tour de Benoît Payan, maire de Marseille, de prendre la parole pour appeler au calme les supporters de l'OM avant le Classique ce dimanche (20h45) face au PSG. Dans un message publié ce dimanche matin sur son compte Twitter, celui qui occupe sa fonction depuis décembre 2020 adresse un message à tout un peuple.

>> OM-PSG: les infos en direct

"Soyons à la hauteur"

"Parce que nous sommes le plus grand club français, rien ne nous est pardonné", assure Benoît Payan. Il faut dire que la menace plane sur la tête du club phocéen. Après les incidents survenus face à Nice, l'OM a écopé d'un point de retrait avec sursis. De nouveaux débordements entraîneraient de facto la perte de ce point, qui pourrait être précieux en fin de saison pour un club qui vise les places européennes.

"Alors Marseillais ce soir soyons à la hauteur, demande encore Benoît Payan. Dans le stade et à l'extérieur. Allez l'OM!" Dimitri Payet s'était exprimé ce samedi soir dans une vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux. "Soyez exemplaires", a lancé le meneur de jeu de l'OM, très en forme en ce début de saison sous les ordres de Jorge Sampaoli.

L'OM sous la menace

"Je sais que beaucoup d’observateurs auront les yeux rivés sur vous. Ce match est donc l’occasion de montrer au monde entier à quel point notre stade est beau, à quel point vos tifos et vos chants peuvent sublimer ces instants. Nous pouvons vivre une grande fête de football, a écrit de son côté Pablo Longoria aux supporters. Vous allez pouvoir jouer le rôle du 12e homme, cela peut transcender l’équipe, cela lui permet de jouer avec le cœur et d’espérer un résultat favorable."

Ce dimanche, les supporters de l'OM pourront enfin se rendre au Vélodrome pour assister à un Classique, pour la première fois depuis la crise sanitaire. "Tout le monde nous a prévenu. S’il devait arriver le moindre incident, nous pourrions être très sévèrement sanctionnés, a prévenu encore Longoria. La semaine dernière une simple boulette de papier jetée sur le terrain a incité l’arbitre à faire arrêter la rencontre. Dimanche prochain, l’arbitre n’hésitera pas à être tout aussi intransigeant à notre égard."

GL