RMC Sport

OM-PSG: son ami Alvaro, France-Croatie... entretien avec Luka Peros, "Marseille" dans La Casa de Papel

L’acteur croate Luka Peros, alias "Marseille" dans la série "La Casa de Papel", est dans la cité phocéenne ce week-end. Par son nom dans la série, il se sent lié à cette ville. Et en tant qu’amateur de foot, et ami d’Alvaro Gonzalez, il va vivre son premier OM-PSG. L’homme est mystérieux dans la série mais très ouvert dans la vie. "Marseille" a reçu RMC Sport, au Sofitel Vieux Port, avec vue imprenable sur… Marseille.

Luka Peros, vous voilà dans la ville qui porte votre nom d'acteur!

Oui me voilà dans "ma maison" (il le dit en français ndlr). C’est seulement la deuxième fois que je viens à Marseille. La première fois, il faisait très froid. Cette fois, nous avons du soleil et je dois absolument en profiter pour mieux connaître cette ville, qui a du caractère, qui est compacte et authentique. Elle me correspond. J’aime l'âme de cette ville. On m’a donné ce nom de Marseille dans la série et mon destin est pour toujours connecté à cette ville. Et c’est aussi une grande responsabilité!

D'ailleurs, pourquoi vous appelez vous "Marseille" dans La Casa de Papel?

Sincèrement, je ne sais pas… Je crois que le plan, au début, était de donner ce rôle à une fille et de l’appeler "Marsella". Ensuite ils m’ont choisi, ils ont réfléchi à un autre nom mais on est resté sur "Marseille". Je vais vous dire la vérité: les producteurs et réalisateurs ne nous disent quasiment rien! Cela fait trois ans qu’on travaille avec eux et ils sont très secrets...

À Marseille, on sait parfois des choses mais on ne les dit pas, on reste muet… comme vous dans la série?

Oui (rires), ça c’est très typique de la Méditerranée… On a aussi en Croatie ce culte du secret! Des gens qui savent beaucoup de choses, mais qui parfois les oublient...

"J’ai très envie de voir l’énergie et l’ambiance du Vélodrome"

L’objectif est d’abord de voir ce choc OM-PSG?

Oui, le but de ce voyage à Marseille est de voir le match. J’ai déjà été invité la saison passée pour ce fameux "Classique" mais le monde s’est arrêté avec le Covid et ce confinement. Donc je me suis dit qu’un jour je devais absolument voir la force et l’énergie d’un Vélodrome pour cet énorme match entre l’OM et le PSG. Et ce dimanche, c’est le jour J! J’ai très envie d’y être et d’entendre cette ambiance, de voir ces supporters avec cette passion… et tout ça bien sûr sans violence j’espère!

Aimez-vous le football?

Je suis un grand amateur de foot. Nous, les Croates, on aime tous les sports! Mais on a aussi un fardeau qui s’appelle l’équipe de France: en handball, en basket, et évidemment en football ! J’aime le sport et surtout la sélection de Croatie que je suis avec beaucoup de passion. Je deviens fou devant un match à la télé, je crie, je m’emporte envers les arbitres, comme beaucoup de supporters.

"La finale France-Croatie? Ne me parlez pas de ça svp!"

Peut-on parler de la finale de la Coupe du monde France-Croatie?

Non, non, non… Ne me parlez pas de ça! J'ai deux mots qui me viennent à la bouche et me font mal: "Antoine, Griezmann"! Mais la France a mérité sa victoire. Je suis fier de cette deuxième place, c’était beaucoup d’émotion. Et j’ai encore plus souffert avec les deux buts de Lilian Thuram en 1998! Je ne sais pas combien de matchs il a joué avec l’Equipe de France, presque 150 (142, NDLR), et il a fallu qu’il mette ses deux buts contre nous. (Il se mord les doigts). Félicitations Lilian!

Vous êtes ami avec Alvaro Gonzalez?

Oui, on s’est connu notamment pendant le confinement, avec des discussions en Visio. C’est un garçon très marrant avec un grand cœur et qui devient une bête quand il est sur le terrain! J’ai mangé avec Modric et sa femme me disait que c’est la même chose, il est très gentil et timide dans la vie, mais il se transforme sur le terrain. Moi aussi j’étais gardien de but de foot en salle. Je crie beaucoup, je me plains, mieux vaut ne pas voir ça ! Mais ce n’est pas Alvaro qui m’a fait aimer l'OM. Je suivais beaucoup Alen Boksic quand l'OM a gagné la Ligue des champions en 1993, et j’avais déjà été séduit par ce club.

"Attention, un jour il n’y aura plus de pétrole!…

Vous vivez à Barcelone. La Ligue 1 est-elle plus attractive désormais?

Ce qui me gêne, c’est le manque de suspense… Il y a déjà eu cette domination de l’Olympique Lyonnais par le passé, maintenant c’est au tour du PSG de dominer, ça a parfois été la même chose en Italie avec la Juventus. S'il n'y a pas au minimum quatre équipes qui peuvent jouer le titre, je trouve que c'est ennuyant. On va voir ce qu’il se passe cette saison mais trop d’argent tue un peu le football!

C'est le Qatar qui a le plus d'argent ou la banque d'Espagne que vous braquez dans la série?

Attention, un jour il n’y aura plus de pétrole !… Non je plaisante. La banque d’Espagne ou le Qatar? (Il devient sérieux). Je ne suis pas sûr que la Banque d’Espagne aide beaucoup les citoyens espagnols à améliorer la santé et la qualité de vie des pauvres et de ceux qui meurent de faim. Et je ne sais pas si l’argent investi par le Qatar aide beaucoup les gens ici en France. Il remplit plutôt les poches des footballeurs… Mais je vais fermer ma bouche sur ce sujet ! On va plutôt parler de ce que j'aime : la musique, la télé, le sport, la danse, le ciné... La vie, quoi!

"Le Professeur en version football? C’est un profil comme Monchi, ou Longoria…"

Qui est Le Professeur dans le vestiaire de l'OM?

C'est une bonne question ! Notre métier d’acteur est un peu similaire au métier de footballeur. Il y a ceux qui investissent, le Président, l’équipe ou le staff technique, les joueurs ou les acteurs, le marketing, etc. Et qui est Le Professeur ? Dans le monde du football, ce serait plutôt un directeur sportif comme le Monchi de Séville ou peut-être ici, à Marseille, Pablo Longoria qui s’occupe de la stratégie sportive. C’est une question qu’on se pose beaucoup avec Pipa (Benedetto, NDLR) et Alvaro : quels noms d'acteurs de la série correspondraient à quels joueurs... Je dois y réfléchir un petit peu plus!

Est-ce que vous avez un maillot de l'OM?

Oui, on m’en a offert un avec des signatures de huit ou neuf joueurs. Mais il me faut le nouveau maillot ! Et d’ailleurs, j’aimerais bien avoir les signatures des nouveaux joueurs de l’OM, s'ils sont d'accord évidemment... Je sais que beaucoup de joueurs suivent et aiment 'La Casa de Papel', et j'en suis ravi!

F.Germain à Marseille