RMC Sport

OM-PSG: des filets amovibles au Vélodrome lors des corners pour les Parisiens

Selon nos informations, l'OM a mis en place des filets amovibles au stade Vélodrome afin de protéger les joueurs du PSG des possibles jets de projectiles venus des tribunes sur des situations chaudes comme les corners, dimanche soir lors du choc de la 11eme journée de Ligue 1 Marseille-Paris Saint-Germain.

L’Olympique de Marseille se mobilise pour éviter le moindre débordement et le moindre jet de projectiles ce dimanche, pour le match contre le PSG, en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Le club olympien a notamment prévu et commandé quatre filets amovibles pour les positionner à des endroits stratégiques jugés à risques. Ils seront portés et déplacés par 12 stadiers spécialement dédiés à ces filets, sur des points chauds comme des corners du PSG.

Des filets au Vélodrome pour OM-PSG
Des filets au Vélodrome pour OM-PSG © DR

L’OM veut absolument éviter des jets de projectiles et sait pertinemment que certains joueurs parisiens comme Neymar, Mbappé ou Messi peuvent susciter des réactions disproportionnées quand ils seront proches du public.

Un dispositif de sécurité record

L’OM a mal vécu et trouvé injuste les sanctions récentes envers ses supporters (1 point avec sursis et interdiction de déplacement des supporters jusqu’à la trêve hivernale) après les incidents à Angers et le club se sait dans le viseur des instances du football.

L’arbitre du choc Benoît Bastien avait été critiqué pour son laxisme lors de Nice-OM. Il fera probablement preuve de sévérité au moindre débordement comme l’a indiqué Pablo Longoria dans sa lettre aux supporters. L’OM met donc le paquet pour assurer la sécurité avec un dispositif record : 874 stadiers, 17 maîtres chien, 296 agents d accueil, 112 hôtesses. Donc un dispositif inédit de 1299 personnes ! Même les hôtesses seront briefées pour éviter que des papiers ou verres en carton traînent en bas des tribunes et que cela devienne de potentiels projectiles. La consigne est d’avoir l’œil partout, tout en étant conscient que l’OM ne peut pas tout contrôler : lors du dernier match au Vélodrome contre Lorient, la boulette de papier reçue par le Merlu Stéphane Diarra a été lancée… par un enfant de 10 ans ! Il n’y a donc pas eu de poursuite judiciaire.

FG à Marseille