RMC Sport

OM : sa méthode, ses objectifs, l’influence de Bielsa… Franck Passi se dévoile dans Team Duga

-

- - AFP

EXCLU RMC SPORT. Invité exceptionnel de Team Duga sur RMC, Franck Passi a longuement expliqué sa méthode de travail et ses ambitions à la tête de l’OM. Fort de son expérience d’adjoint et de sa relation avec Marcelo Bielsa, le coach de 50 ans espère redonner le sourire aux Marseillais.

Son bilan du mercato

« Je sais que j’ai recruté des bons joueurs. Le plan de recrutement a été couvert à peu près à 80%. On a eu quelques difficultés sur la fin parce qu’on devait respecter un budget. Donc à un moment donné, on a été un peu bloqué. Mais finalement, on a réussi à faire les trois derniers joueurs qui nous manquaient pour finir le puzzle. »

>> OM : la situation de Diarra, la progression de Doria, la forme de Diaby... Franck Passi fait le point dans Team Duga

Ses objectifs pour la saison

« Je pense qu’on a une équipe qui va bien se comporter. On ne se donne pas d’objectif en visant une certaine place. Notre objectif, c’est de gagner beaucoup de matchs. Et peut-être que dans quelques semaines, on pourra s’évaluer. Incorporer douze joueurs dans une équipe, c’est assez compliqué. C’est pour ça qu’on se donne un peu de temps avant de se fixer des objectifs. »

Sa méthode de travail

« Quand on a passé 18 ans dans un vestiaire et qu’on n’a pas été un joueur passif, on a déjà vécu beaucoup de choses. C’est vrai que j’ai eu la chance d’être avec de grands entraîneurs en Ligue 1, en tant qu’adjoint. Pendant toutes ces années, je n’étais pas été passif non plus. J’étais intéressé par tout ce qu’il se passait, je regardais comment ces gens-là abordaient les conflits et les journées de pression. Aujourd’hui, ce que je propose, ce n’est pas une méthode. C’est juste un travail que je fais depuis quelques années, sauf que maintenant je le fais en tant que patron de l’équipe. »

>> Info RMC Sport : Aucun contact entre Rudi Garcia et l'OM

Ses préceptes de jeu

« Je souhaite développer du jeu. Partir du gardien avec le ballon, développer des attaques. Je suis parti surtout de la problématique de l’OM. Lorsqu’on rencontre des équipes, elles se mettent dans leur camp. Elles essaient de nous contrer. On dit qu’on n’a pas peur de l’Olympique de Marseille, mais il y a très peu d’équipes qui viennent pour joueur au Vélodrome. Donc il faut avoir une bonne maîtrise du ballon, savoir trouver les espaces. Il faut aussi avoir des automatismes et des joueurs qui terminent bien devant le but. Ma philosophie, ça serait plus un jeu à l’espagnol, avec le ballon dans les pieds, plutôt que de se replacer rapidement pour contre-attaquer. »

L’influence de Marcelo Bielsa

« On est en contact avec Marcelo. Il m’avait demandé de venir avec lui à la Lazio. Mais j’ai refusé parce que j’avais envie de relever ce challenge personnel avec l’Olympique de Marseille. Et il m’a compris. Il a même apprécié cette réponse de ma part. C’est quelqu’un qui m’a mis en valeur. Il savait que j’avais les qualités pour relever le challenge. Pour faire du Bielsa, il faut être Marcelo Bielsa. Moi, je ne suis pas là pour copier. Par contre, m’inspirer de son travail, ça je le fais, oui. »

>> OM : Margarita Louis-Dreyfus assure qu'elle est beaucoup moins riche qu'on ne le dit

Son étiquette d’intérimaire 

« Je lis très peu et j’écoute très peu ce qu’il se dit. Parce que je ne veux pas être pollué. Ça fait très longtemps que j’ai cette idée d’être entraîneur. Je vais essayer de mettre mes idées en place pour que les joueurs les fassent fonctionner et obtiennent des résultats. »

La concurrence en Ligue 1

« En face, il y a des concurrents extrêmement forts. Que ce soit Paris, Lyon ou Monaco, avec des budgets beaucoup plus conséquents que le nôtre. Mais on va essayer de créer un état d’esprit, de se battre. De ramener avec nous les supporters de Marseille, parce que c’est un chantier important. Et peut-être faire une belle saison. »

>> VIDEO - "Le Vestiaire" : quand Courbis a failli signer Anelka... à l'OM 

L’état d’esprit du vestiaire

« Il y a des bons joueurs dans cette équipe. Ils ne sont pas encore tous prêts physiquement. On a récupéré les derniers il y a quelques jours. On va bosser là-dessus. On sait qu’il faut aussi un peu de chance pour que cette équipe prenne forme rapidement. Les joueurs ont envie de jouer ensemble et de relever le défi. A partir de là, on essaie de se créer une bonne saison. »

L’arrivée de Frank McCourt, le nouveau propriétaire

« Il viendra le 18 septembre pour le match de Lyon. A ce moment-là, on aura le temps de se rencontrer. Au niveau de l’équipe, du vestiaire et du recrutement, j’ai eu beaucoup de travail ces dernières semaines. On a perdu douze joueurs et on en a rentré douze. Ce n’est pas évident. Margarita Louis-Dreyfus a choisi la personne idéale pour reprendre ce club. C’est une personne qui beaucoup d’ambition. »