RMC Sport

OM: Santos doit encore beaucoup d'argent à Sampaoli

Le club brésilien de Santos doit encore énormément d’argent à Jorge Sampaoli, son entraîneur en 2019, d’après les dires du président Andrés Rueda, interrogé par ESPN.

Santos est à la recherche d'un nouvel entraîneur depuis que le club a annoncé le départ de Fernando Diniz après une série de mauvais résultats. Un problème fait néanmoins obstacle dans cette quête, et pas des moindres.

En vertu d’accords passés il y a plusieurs années, le conseil d'administration doit encore honorer les paiements à d’autres coachs, révèle ESPN. Ces montants en suspens continuent ainsi de perturber la trésorerie du club, et représentent, en moyenne, entre 4 et 5 millions de dollars (entre 3,4 et 4,2 M d'euros) selon Andrés Rueda, le président de Santos.

Jorge Sampaoli, l’actuel coach de l’OM, est l’un de ces entraîneurs auprès desquels Santos a contracté des dettes. "Dans le cas de Sampaoli, ils ont gagné en justice pratiquement 11 millions de reais (environ 1,6 million d’euros)", indique le président de Santos.

Redresser Santos, un travail qui va prendre du temps

En décembre 2019, pendant la gestion de l'ancien président José Carlos Peres, l'entraîneur argentin a intenté une action en justice contre Santos pour le non-paiement des montants relatifs à la performance de Santos en Copa Libertadores, en plus des 10 millions de reais correspondant à la résiliation du contrat.

L'entraîneur de l’OM a également réclamé au tribunal le paiement de 600.000 reais (environ 97.800 euros) pour les droits d'image, après avoir affirmé qu'il y avait eu rupture de contrat entre les parties en raison du non-recouvrement du FGTS (Fonds de garantie de temps de service) pendant quatre mois.

"On le savait et on le met sur le même plan, a précisé Andrés Rueda, le président de Santos, toujours à ESPN. Le problème que le club a traversé ne peut pas être résolu en un, deux ou trois ans. C'est un travail de redressement, de restructuration du club qui va prendre du temps jusqu'à ce qu'il soit dans une position confortable", a conclu l'actuel président. Faute de pouvoir honorer sa dette envers Sampaoli en une traite, Santos verse ainsi

QM