RMC Sport

OM: Thauvin s'occupe de sa "méforme" plutôt que de sa fin de contrat

Même s’il est en fin de contrat à l’issue de la saison, l’attaquant de l’OM Florian Thauvin assure être davantage focalisé sur ses performances actuelles que sur son avenir.

Petite séance d’autocritique ce vendredi pour Florian Thauvin. L’attaquant de l’OM était face à la presse à deux jours du choc face à Lyon dimanche en clôture de la 6e journée de Ligue 1. L’occasion de faire un premier bilan sur son retour à la compétition après une saison quasi blanche. "J'ai fait trois bons matchs, Brest, Paris et Saint-Etienne et deux matchs nuls, zéro pointé", juge le champion du monde.

Le Phocéen a une explication: "J'ai attaqué très fort mais aujourd’hui, j'ai le contrecoup des deux mois et demi de préparation. Ça fait un an que je n’ai pas joué, je m’y attendais. Contre Lille, le 3e match en une semaine, j'étais mort, je n'arrivais pas à accélérer. Je ne cherche pas d'excuse. Je n'ai pas été bon."

"J’ai plutôt envie de régler le problème de ma méforme"

Des contre-performances qui préoccupent plus le Marseillais que son avenir, même si son contrat expire en juin prochain: "Ce n’est pas que je veux botter en touche mais quand on passe une saison blanche, à ne pas jouer au ballon, à passer ses journées sur une table de kiné à faire de la rééducation, on a qu’une seule chose en tête, c’est bien jouer au ballon. Alors plutôt que de me demander ce que je vais faire l’année prochaine, j’ai plutôt envie de régler le problème de ma méforme. J’ai envie de jouer au foot."

"Dans ma tête, il est clair que je suis là"

Et si une grosse offre arrivait sur la table des dirigeants marseillais ? "Aujourd’hui, je suis là. Demain, le club peut recevoir une offre. Moi je ne veux pas partir mais la direction peut me dire : "Mon ami, faut faire tes valises". On ne sait jamais comment ça peut se passer. Je peux refuser mais je l’ai déjà vécu. C’est pour ça que je ne ferai pas l’erreur à nouveau. Dans ma tête, il est clair que je suis là et que je ne me pose pas de question sur ça. Les offres ? J’écouterai toujours tout. Même si j’ai cinq années de contrat, j’écouterai toujours ce qu’on me proposera", conclut avec un sourire le Marseillais. 
>> Le mercato en direct

ABr avec FG à Marseille