RMC Sport

OM-Troyes: les deux clubs publient un communiqué commun face aux propos racistes contre Suk

L'OM s'est joint à l'Estac pour dénoncer les propos racistes ayant visé l'attaquant sud-coréen Hyun-Jun Suk le 28 novembre, lors de la victoire marseillaise (1-0). Le club phocéen assure vouloir retrouver les auteurs de ces propos.

Après les excuses présentées au téléphone, le communiqué commun. L'OM s'est associé mercredi à l'Estac pour "condamner fermement" les propos discriminatoires tenus à l'égard de Hyun-Jun Suk lors du match remporté 1-0 par les Marseillais, le 28 novembre dans un Vélodrome à huis clos. "L'OM et l'Estac rappellent leurs engagements respectifs contre le racisme", ont écrit les deux clubs.

Longoria veut des explications

"Le football est un terrain cosmopolite, riche de la diversité de ses tribunes et de tous ses acteurs, poursuivent l'OM et l'Estac. Et c’est tous ensemble que nous continuerons de lutter sans relâche pour éradiquer ce fléau."

Pour conclure le communiqué, l'OM "apporte également son soutien total au joueur troyen". Aussi, Pablo Longoria, comme la direction phocéenne l'avait fait savoir à RMC Sport, "s'engage à demander des explications aux auteurs et à prendre les mesures nécessaires".

La veille au soir, l'Estac avait publié un premier communiqué pour dénoncer les propos entendus à proximité du banc de l'OM: "S'il est absolument hors de question de donner écho aux paroles captées par les micros d'Amazon Prime ce dimanche, ces propos sont tout bonnement inacceptables et viennent entacher une discipline, le football, qui se veut par essence multicolore et multiculturelle."

"Le club épaulera et soutiendra le joueur dans les actions qu’il souhaitera entreprendre", avait ajouté l'Estac, sans évoquer de poursuites envers les personnes ayant tenu ces propos.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport