RMC Sport

OM: une amende pour la bonne cause aux salariés qui appellent Eyraud "président"

Jacques-Henri Eyraud

Jacques-Henri Eyraud - AFP

Les salariés de l'OM qui appellent Jacques-Henri Eyraud "Président" doivent payer une amende symbolique. De l'argent reversé à une bonne cause, comme on l'a appris jeudi.

La fondation OM peut remercier les salariés du club trop révérencieux envers leur président Jacques-Henri Eyraud. Comme révélé par L'Express mercredi, le dirigeant olympien a mis en place une amende interne un peu originale. Mais les salariés n'ont en fait pas l'obligation de l'appeler par son prénom mais de ne pas l'appeler "Président". Ceux qui oublient cette règle doivent payer deux euros d'amende. Cet argent est ensuite reversé à la fondation OM selon nos informations. Cette fondation soutient l’éducation, la culture, l’entreprenariat et la pratique du sport dans la cité phocéenne.

A lire aussi >> OM: une amende pour ceux qui n'appellent pas le président par son prénom

"Monsieur", pas "Président"

Jacques-Henri Eyraud n'aime donc pas qu'on l'appelle "Président" car il estime que cela crée une distance entre les salariés et lui. Un état d'esprit contraire à sa vision d'une entreprise dynamique. Pour saluer le président de l'OM, nommé en octobre 2016, on n'est donc pas totalement obligé de l'appeler Jacques-Henri. Ceux qui n’osent pas peuvent trouver une pirouette en l’appelant "Monsieur Eyraud".

VIDEO - Marseille : le flou Mitroglou persiste

ADS avec Florent Germain