RMC Sport

OM : vers un Stade Vélodrome... Orange ?

Le Stade Vélodrome

Le Stade Vélodrome - AFP

INFO RMC Sport. Depuis de longs mois, la société Arema, gestionnaire du Stade Vélodrome, cherche un partenaire naming pour l'enceinte qui accueille l'Olympique de Marseille. Et c’est Orange qui tient la corde actuellement.

Selon nos informations, Arema est en discussions très avancées avec l’opérateur télécom français. Des négociations qui se sont accélérées ces dernières semaines, malgré les mauvais résultats de l'OM et l'incertitude liée à l'avenir du club, même si l’entreprise surveille de près la probable cession du club olympien.

Orange, qui voit le Vélodrome comme un moyen de publicité exceptionnel, avait déjà signé en décembre 2014 un partenariat "exclusif et privilégié" avec Arema, devenant ainsi le premier partenaire officiel du stade Vélodrome. A l'époque, le naming n'était pas d’actualité. La donne a changé aujourd’hui, même si la direction d'Arema, jointe par RMC Sport, a tenu à démentir tout accord ou toute signature avec Orange.

Obligation de garder le nom Vélodrome dans le naming

Aucun montant n’a filtré d’ailleurs au sujet de ce contrat, qui pourrait unir encore plus les liens entre Arema, Marseille et Orange. Pour rappel, la société, qui gère l’écrin des joueurs de l’OM, demandait au départ 8 millions d'euros par saison pour ce fameux naming. Mais la somme demandée avait finalement été revue à la baisse, vu les difficultés pour trouver un candidat.

Ce naming ne devrait pas avoir de conséquences sur l'OM, qui verse un loyer de 4 millions d'euros par saison pour jouer au Vélodrome (loyer qui devrait être revu à la hausse dans un an, ndlr). Pour rappel, le partenaire naming devra garder, contractuellement, le nom Vélodrome. Aussi, si un accord avec Orange se confirmait, l'enceinte du Boulevard Michelet pourrait, par exemple, se nommer à l’avenir… le Stade Vélodrome Orange.

Yann Pécheral et Mohamed Bouhafsi