RMC Sport

Où en sont Lille et le PSG avant de s'affronter pour le Trophée des champions

L’opposition entre Lille, champion de France, et le PSG, vainqueur de la Coupe de France, lors du Trophée des champions, dimanche à Tel Aviv (20h), marquera le coup d’envoi de cette saison 2021-2022.

Des matchs amicaux plus convaincants pour le PSG

Avant de disputer le Trophée des champions à Tel Aviv ce dimanche (20h), Lille et le PSG ont disputé cinq rencontres amicales depuis la reprise de l'entraînement. Désormais coachés par Jocelyn Gourvennec, les champions de France ont débuté par une victoire anecdotique face à Waasland Beveren (D2 belge) avant d’enchainer une série peu rassurante de quatre matchs sans victoire (trois défaites, 1 nul). Pas l’idéal avant de défier des Parisiens qui sont eux invaincus en préparation.

Si Mauricio Pochettino a dû aligner des nombreux jeunes pour combler l’absence des internationaux, Paris a signé trois victoires et deux nuls, le dernier ramené mardi de la pelouse du FC Séville (2-2). Si on aura noté la belle attitude des jeunes titis parisiens, les premiers pas de l’une des recrues stars de l’été, Achraf Hakimi, sont également prometteurs. Le joueur recruté 60 millions d’euros à l’Inter a inscrit le but de la victoire à Orléans (0-1).

Paris toujours sans ses stars

Grâce à un mercato XXL, le PSG s’est bâti une équipe impressionnante sur le papier. Mais celle qui affrontera Lille à Tel Aviv sera encore très loin de celle dont rêvent les supporters parisiens. En Israël, les stars ne seront pas là. Si Georginio Wijnaldum est dans le groupe et pourrait effectuer ses grands débuts avec le maillot du PSG, Kylian Mbappé, Sergio Ramos, Neymar, Marquinhos, Angel Di Maria, Leandro Paredes, Marco Verratti ou encore Gianluigi Donnarumma seront absents.

Toujours en vacances après la Copa América et l'Euro, les six derniers sont attendus au cours de la semaine prochaine à l’entraînement. Et tandis que Sergio Ramos est en phase de reprise, Mauricio Pochettino a décidé de ne pas convoquer Kylian Mbappé afin de le préserver pour la reprise de la Ligue 1, dans une semaine à Troyes.

Lille dans le flou

Pas facile l’après-Galtier. Pour les champions de France, le plus dur commence. Nommé à la place du nouveau coach de Nice, Jocelyn Gourvennec est arrivé en terrain hostile du côté des supporters et n’a pas encore imposé sa patte. "On continue sur la même routine de jeu, ça montre la grande intelligence (de l'entraîneur)", a néanmoins défendu José Fonte. Le précieux défenseur central portugais qui a prolongé au LOSC assure ne pas voir de "différence."

Difficile à croire alors que deux joueurs importants sont partis: Mike Maignan (AC Milan) et Boubakary Soumaré (Leicester). Le premier n’a d’ailleurs toujours pas été remplacé (Lille a fait une offre à Reims pour Rajkovic). Pour ne rien arranger, Gourvennec a aussi dû composer avec un début de bagarre entre deux joueurs, Xeka et Tiago Djalo, en plein match amical contre Courtrai. Les deux Lillois ont écopé respectivement de un et deux matchs de suspension de la part de la FFF mais sont disponibles pour ce premier grand rendez-vous.

ABr