RMC Sport

Payet régale, Thauvin brille, les Merlus plongent... le débrief de Lorient-OM

Après avoir subi deux revers à domicile en une semaine, l’OM s’est rassuré avec la manière ce dimanche à Lorient (1-4). Les Merlus, inquiétants, manquent une belle occasion de se relancer dans la course au maintien.

L'OM se lance sur corner

L’OM a vite respiré. En claquant deux buts sur corner en moins de vingt minutes, les Marseillais ont un peu oublié les deux dernières défaites au Vélodrome (1-5 contre Paris en Ligue 1 dimanche dernier et 3-4 contre Monaco en Coupe de France ce mercredi). Rolando de près (0-1, 6e), puis Payet d'un bel enchaînement contrôle extérieur du droit-lob du gauche (0-2, 19e) ont trompé Benjamin Lecomte, esseulé au sein d’une défense apathique. Pour parfaitement lancer le festival marseillais.

Le beau geste de Payet

Après l'ouverture du score de l'OM, Dimitri Payet a superbement doublé l'avantage ce dimanche. Sur un corner, l'international français est venu se placer au premier poteau pour contrôler le ballon d'un extérieur du pied droit, avant d'enchaîner, dos au but, avec une reprise lobée du pied gauche (19e). Un geste sublime. Et une bonne façon de conclure une belle semaine après sa jolie reprise de volée inscrite face à Monaco mercredi. On en redemande.

Thauvin achève les Merlus en trois minutes

Une fois de retour sur la pelouse du Moustoir, après la pause, Florian Thauvin a fait vivre dix minutes cauchemardesques à la défense lorientaise. Sur un contre express, l'ancien Bastiais a facilement éliminé Peybernes avant de bien ouvrir son pied pour tromper Lecomte (0-3, 53e). Puis, deux minutes plus tard, l'ailier a délivré une superbe passe décisive à Morgan Sanson (0-4, 56e), pour son premier but avec l’OM. Brillant ! 

A lire aussi >> Florian Thauvin "me fait penser à Arjen Robben" assure Passi

Peybernes craque

Lorient y a cru un instant. Sur cette incursion de Waris en début de deuxième période, les Bretons ont bien failli réduire l’écart (sortie de Pelé, 49e). Mais les espoirs se sont vite estompés. Car dix minutes plus tard, le score a affiché quatre buts d’écart… l’OM ayant parfaitement exploité deux erreurs de placement de Mathieu Peybernes (53e, 56e). Cruel.

Lorient plus que jamais lanterne rouge

Dans les têtes lorientaises, l’opportunité était alléchante. Les Merlus, derniers de Ligue 1 depuis la 10e journée, pouvaient revenir à hauteur de Bastia, 19e et tenu en échec samedi par l’ASSE, en cas de victoire. Et ainsi se rapprocher de Dijon et Nancy, battus samedi par Nice et Paris. Au lieu de ça, les Lorientais se sont montrés trop timides et sans idée à domicile pour espérer se relancer dans la course au maintien - ils possèdent cinq points de retard sur le barragiste Dijon. Il faudra réagir la semaine prochaine, toujours à domicile, mais cette fois face au Paris Saint-Germain. Un véritable défi.

L’OM lutte pour l’Europe mais…

Bordeaux et Saint-Etienne ont ralenti. Alors, l’OM a saisi l’occasion. En s’imposant ce dimanche à Lorient, les Marseillais reviennent à un point de la cinquième place, qualificative pour les tours préliminaires de Ligue Europa si Paris et Monaco, finalistes de la Coupe de la Ligue, terminent à l’une des quatre premières places du championnat. Ce qui sera le cas. Mais si l’OM a montré de belles choses dans la construction, sa défense a pu paraître encore fébrile. Notamment sur ce but évitable, à la suite d'une sortie hasardeuse de Yohann Pelé (1-4, Moukandjo, 73e).

Le film du multiplex de la 28e journée

Fl.P.