RMC Sport

PSG : Ben Arfa, Matuidi... Christophe Dugarry débriefe son entretien avec Unai Emery

Dans son émission « Team Duga » sur RMC, l’ancien attaquant des Bleus Christophe Dugarry est revenu sur le début de saison de trois hommes phares du PSG, Hatem Ben Arfa, Blaise Matuidi et Unai Emery, qui était son invité ce mardi.

Hatem Ben Arfa

« On m’a dit, il a du talent, il a mis des buts des buts incroyables, il est spectaculaire, c’est un joueur différent des autres… Pour moi, ça ne fait pas de lui un crack, un cador. Unai Emery nous explique ça aussi. Donner à Ben Arfa un statut d’intouchable… On a dit qu’il fallait qu’il aille en équipe de France. Ça fait des mois qu’on bassine avec ça. J’ai essayé d’apporter un bémol en disant qu’il avait fait une grosse saison à Nice, que certes il avait du talent. Mais pour moi, il a tout à prouver, et pour Unai Emery, c’est exactement la même chose, et c’est le sens de son discours. »

A lire ici >> Unai Emery adresse un premier avertissement à Ben Arfa

A lire ici >> on sait maintenant pourquoi Ben Arfa a choisi le PSG

Blaise Matuidi

« Il a 44 sélections. C’est sa cinquième année au PSG. C’est un joueur confirmé en équipe nationale. C’est un passage difficile pour lui. On sait qu’il base l’essentiel de ses qualités sur le physique. C’est un moment délicat. Ça fait plusieurs mois qu’il donne l’impression de pécher un peu physiquement, d’être souvent un peu fatigué. De ne plus avoir l’agressivité qui faisait sa force. Le dépassement de fonction est l’une de ses autres grandes qualités. On l’a moins vu. D’autres ont progressé. Mais je pense qu’il ne faut surtout pas l’enterrer. Il a des ressources incroyables. Je n’aurais jamais pu imaginer qu’il atteigne ce niveau. Ce qu’il fait au PSG est remarquable. Il faut lui faire confiance pour vite repartir au combat. Il fait partie des 14-15 joueurs titulaires. »

A lire ici >> Blaise Matuidi voulait vraiment partir

Unai Emery

« Ce qui me surprend, c’est qu’on a l’impression qu’il repart de zéro. Tout le travail qui a été fait par Laurent Blanc depuis quatre ans est remis en question. A Bastia, il nous parle d’une atmosphère délicate, c’est pour ça que ça a été moins bien. Face à Metz, c’est le premier match à domicile, donc il y a de la tension et de la pression. A Monaco, on perd le match sur des détails… Il est dans l’apprentissage de son équipe, il découvre la Ligue 1. Pour moi, on a perdu beaucoup de ce qui se faisait la saison dernière. Il y aurait eu beaucoup de changements dans l’équipe, j’aurais compris. »

A lire ici >> Matuidi, David Luiz, Cavani, Griezmann… Unai Emery fait le bilan du mercato dans Team Duga

la rédaction