RMC Sport

PSG: Di Maria, en méforme, est peut-être perturbé par son avenir selon Tuchel

Angel Di Maria

Angel Di Maria - @IconSport

Thomas Tuchel a sous-entendu samedi que la situation contractuelle de l'Argentin Angel Di Maria, en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain, pouvait expliquer ses moins bonnes performances actuellement, tout en l'assurant d'un soutien sans faille.

Interrogé samedi sur l’état de forme et le moral plus que préoccupants d’un joueur comme Angel Di Maria, qu’il a toujours couvé au PSG, depuis le premier jour de son arrivée dans la capitale - le milieu de terrain argentin le lui a d’ailleurs bien rendu -, Thomas Tuchel a avancé une explication à laquelle on n’avait pas forcément pensé en premier lieu, en soulevant la question de son contrat à Paris, qui prend fin dans six mois. 

"C'est peut-être aussi la situation avec son contrat qui l'influence, je ne sais pas, c'est un garçon très sensible, il a besoin de notre soutien", a expliqué Tuchel samedi, en conférence de presse. Décevant contre Lyon (0-1) à un poste de milieu relayeur qu’il n’était pas en capacité d’assumer sur le plan athlétique, puis remplaçant contre Lorient (2-0) mercredi (il a remplacé Moïse Kean à la 70e), Di Maria a reçu le soutien de son entraîneur. 

Un premier coup d'arrêt

"C'est plus dur pour lui ces dernières semaines, il a perdu beaucoup de ballons faciles, n'a pas forcément été décisif. Il a tout mon soutien, je serai toujours derrière lui. Il est fort probable qu'il débute demain (ce dimanche contre Lille lors de la 16e journée, à 21h)." Exceptionnellement bon et régulier depuis la saison 2015-2016, Angel Di Maria n’a cessé de monter en puissance depuis qu’il a rejoint le Paris Saint-Germain.

Ce début de saison 2020-2021 est un premier coup d’arrêt pour lui dans cette phase ascendante. Son bilan n’est pas vierge pour autant, l’Argentin a tout de même inscrit quatre buts et délivré huit passes décisives en quinze matches disputés, toutes compétitions confondues, cette saison. Reste qu’il avait jusqu'à maintenant, comme les deux autres martiens qui partagent la tête d’affiche avec lui, réussi l'exploit de banaliser l’exceptionnel. 

QM