RMC Sport

PSG-Dijon: vexé par les sifflets, Neymar rentre directement aux vestiaires

Auteur d'un match immense (quatre buts, deux passes décisives), mercredi soir, lors du large succès du PSG contre Dijon (8-0), Neymar a vite quitté la pelouse du Parc des Princes. Visiblement touché par les sifflets d'une partie du public avant de tirer son penalty...

Neymar a quitté la pelouse du Parc des Princes la tête basse et le regard noir, mercredi soir. La star brésilienne venait pourtant de livrer un récital face à Dijon en inscrivant quatre buts et en offrant deux passes décisives lors de la démonstration du PSG (8-0) en clôture de la 21e journée de Ligue 1.

À lire aussi >> PSG-Dijon: Neymar déchaîné, Paris s'offre un incroyable festival 

Pourquoi l'ancien joueur du FC Barcelone n'a-t-il pas fêté cette large victoire avec le public parisien comme tous ses coéquipiers, préférant se réfugier rapidement dans les vestiaires? Il semble que le Brésilien n'a pas apprécié les quelques sifflets essuyés au moment de frapper le penalty du huitième et dernier but parisien.

Cavani aurait pu battre le record de Zlatan

Déjà auteur d'un triplé à ce moment-là, Neymar aurait pu laisser le coup de pied arrêté à Edinson Cavani qui, après avoir égalisé le record de buts au PSG de Zlatan Ibrahimovic en première période (21e), aurait pu le dépasser à cette occasion. C'est ce que semblait attendre une partie du public parisien, qui a scandé le nom de Cavani et manifesté son mécontentement au Brésilien au moment où il a pris le ballon dans les mains pour le frapper.

À lire aussi >> PSG-Dijon: Di Maria régale... et s'excuse auprès de Neymar

Beau joueur, l'Uruguayen a applaudi son coéquipier après que celui-ci a converti le penalty (83e). Ce qui a permis d'éviter l'épisode du "penaltygate", du nom de l'affaire entre les deux hommes lors de PSG-Lyon (2-0), le 17 septembre. Mais cet épisode-là, lui aussi, pourrait laisser des traces. Neymar a tout de même quitté le terrain avec le trophée du meilleur joueur du match sous le bras et le ballon accordé en vertu de ses quatre buts, comme le veut la tradition.

À lire aussi >> Real: Neymar, Hazard et Lewandowski pour remplacer la BBC? On compare les stats

Th.B.