RMC Sport

PSG: Draxler livre sa version de la dispute avec Neymar

Julian Draxler a confirmé dans une interview donnée à Kicker qu’il s’était bien disputé avec Neymar lors d'un match du PSG à Montpellier, sans toutefois confirmer l’existence d’une bagarre. L’échange tendu était seulement verbal.

L’information avait fait grand bruit le mois dernier. Dix jours après la défaite du PSG à Montpellier (2-3) en Ligue 1 et un échec retentissant en finale de la Coupe de France (2-2, 6-5 t.a.b) trois jours plus tôt, contre le Stade Rennais, Le Parisien révélait qu’une vive altercation avait eu lieu dans le vestiaire à Montpellier entre Julian Draxler et Neymar. Au point que Thomas Tuchel, l’entraîneur allemand, et Antero Henrique, le directeur sportif, avaient dû s’interposer pour séparer les deux joueurs. Le PSG avait vivement réagi à cet article, assurant que tout cela était inventé. Et pourtant, interrogé par Kicker, Julian Draxler a confirmé l’échange tendu avec son coéquipier. L’international allemand conteste en revanche l’existence d’une bagarre.

"Nous n'étions pas au mieux mentalement"

"J’ai eu un désaccord avec lui, comme cela peut arriver avec n’importe qui, a expliqué Julian Draxler. Seulement, quand c’est avec Neymar, cela finit dans la presse. Si vous n’êtes pas d’accord, vous devez le dire, peu importe qui vous fait face. Il s’agissait d’une chose pendant le match. Il était en colère, j’étais en colère, le ton est monté, un mot en entraînant un autre, mais c’est redevenu calme ensuite. Rien de spécial je dirais, mais cela montrait qu’à cette époque nous n’étions pas au mieux mentalement." En effet, Neymar avait profité de ces dernières semaines de compétition pour signifier son agacement et adresser quelques remontrances à ses coéquipiers. Visiblement, aucun n’a été épargné.

"Je ne le crois pas capable de faire une chose pareille"

Les relations se sont apaisées depuis. Draxler a récemment apporté son soutien à Neymar, accusé de viol par une jeune femme au Brésil. "Je suis tout à fait certain que son innocence va être démontrée, je ne le crois pas capable de faire une chose pareille. Il traverse une phase difficile. Il a déjà été mis à rude épreuve cette saison. Il a tout notre soutien. Nous espérons qu'il va pouvoir rapidement se concentrer de nouveau sur le football et revenir en bonne santé", avait déclaré l’Allemand, interrogé lors d’une conférence de presse à Venlo aux Pays-Bas, où la Mannschaft se préparait avant ses matches de qualification de l’Euro 2020.

RMC Sport