RMC Sport

PSG: "Il va rendre de grands services", Di Meco défend Ramos

Dans "Rothen s'enflamme" ce jeudi sur RMC, Eric Di Meco a pris la défense de Sergio Ramos, qui n'a toujours pas joué le moindre match avec le PSG en raison de pépins physiques.

Son dernier match remonte au 5 mai 2021. Ce jour-là, le Real Madrid s’inclinait face à Chelsea (2-0) en demi-finale retour de la Ligue des champions et prenait la porte. Depuis, Sergio Ramos n’est plus réapparu sur un terrain. Plombé par des problèmes persistants au mollet gauche, et une rechute, il n’a toujours pas joué la moindre minute avec le PSG, qui l’a recruté libre cet été. Il sera encore absent vendredi face à Angers en Ligue 1, mais aussi mardi en Ligue des champions contre Leipzig et le 24 octobre à Marseille. Une situation pas franchement rassurante, mais qui n’inquiète pas outre mesure Eric Di Meco, consultant pour RMC Sport.

"Il va rendre de grands services"

Pour lui, Sergio Ramos saura répondre présent en deuxième partie de saison. "Il n’est pas venu à Paris pour être champion d’automne, mais pour amener peut-être l’étincelle qui manque quand il faut aller chercher un titre. On en parlera le 28 mai (date de la finale de la Ligue des champions, ndlr). Je pense qu’il va rendre de grands services. Peut-être que du côté du Real Madrid, le fait qu’il tarde à jouer, ça leur permet de dire qu’ils ont été malins en le laissant partir. Mais je donne rendez-vous en mai à ceux qui s’improvisent docteurs. S’il est là pour mettre une tête en quart de finale de Ligue des champions… Vu sa carrière et son image, je ne l’imagine pas avoir embrouillé Paris pour avoir un contrat. Et puis les visites médicales sont très poussées", a tranché l’ancien Marseillais ce jeudi dans l’émission "Rothen s’enflamme" sur RMC.

Jérôme Rothen, lui, s’est dit plus partagé : "Je connais bien les docteurs du PSG, ce ne sont pas des pompes. Ils regardent tout parce que les contrats sont tellement importants aujourd’hui. Mais peut-être que Ramos a un souci et qu’il ne s’en remettra pas." En attendant ses grands débuts en France, l’ancien capitaine du Real va continuer encore dix jours les entraînements individualisés.

>> Les podcasts de l'émission Rothen s'enflamme

RR