RMC Sport

PSG : le limogeage de Laurent Blanc prive les salariés de primes

-

- - AFP

Les employés du PSG ont appris ces derniers jours qu’ils ne recevraient pas de primes de participation et d’intéressement cette année. En cause : les 22 millions d’euros d’indemnités de licenciement versés à Laurent Blanc et son staff, qui ont empêché le club de réaliser des bénéfices.

Si les critiques à l’égard de Laurent Blanc ont fleuri au sein du vestiaire au printemps dernier, son licenciement n’a pas fait que des heureux au PSG. Les salariés du club de la capitale ont ainsi dû amèrement regretter le départ du technicien le 27 juin dernier, à l’issue de la dernière réunion du comité d’entreprise, organisée il y a quelques jours.

A lire aussi >> les langues se délient sur Blanc

En raison des 22 millions d’euros d’indemnités versés à Laurent Blanc et à ses deux adjoints, Jean-Louis Gasset et Philippe Lambert, le champion de France n’a pas dégagé de bénéfices, a expliqué Philippe Boindrieux, directeur général adjoint. En conséquence, les employés ne percevront pas de primes de participation et d’intéressement cette année, rapporte L'Equipe ce lundi. Engagé pour deux saisons (plus une en option), Unai Emery bénéficiera vraisemblablement d’un soutien sans faille dans les rangs du club.

A lire aussi >> sur les réseaux sociaux, le PSG progresse mais reste loin des meilleurs

A lire aussi >> Blanc souhaite "bonne chance" à son successeur

A lire aussi >> Emery : "Je veux une équipe qui touche le coeur des supporters"

la rédaction