RMC Sport

PSG-Lille: Paris renverse Lille en fin de match mais ne rassure pas

Loin d’être souverain, le PSG, à la peine dans le jeu et longtemps mené par Lille, a arraché la victoire 2-1 en fin de match grâce à un but d’Angel Di Maria, vendredi en ouverture de la 12e journée de Ligue 1. Plus que jamais leader, Paris ne se rassure pas mais renoue avec la victoire à cinq jours d’un déplacement à Leipzig en Ligue des champions.

Le PSG renverse tout. Après son match nul dans le Classique face à l’OM (0-0), le Paris Saint-Germain a renoué avec la victoire en renversant le Losc 2-1 en ouverture de la 12e journée vendredi soir au Parc des Princes. Privée de Kylian Mbappé (infection du nez et de la gorge), l’équipe de Mauricio Pochettino a longtemps été dominée et menée après un but de Jonathan David (30e). Sans inspiration et fébrile en défense, le PSG, à l’image de Neymar et Lionel Messi, sorti à la pause, a fait la différence après la pause grâce à Marquinhos servi par Di Maria (73e), ce dernier se chargeant d’offrir trois points après un bon relais avec Neymar en fin de match (87e).

Le PSG s’en sort donc très bien, comme très souvent cette saison, mais ne rassure pas avant un déplacement sur la pelouse du RB Leipzig mercredi en Ligue des champions (en direct sur RMC Sport1). Au classement, le PSG reste largement en tête avec 10 points d’avance sur Lens qui se rendra à Lyon samedi soir. Les Dogues qui repartent du Parc avec des beaucoup de regrets sont provisoirement 11eme de Ligue 1.

David meilleur buteut de L1

D’entrée de jeu, Burak Yilmaz profite des boulevards laissés par l’équipe parisienne pour inquiéter une première fois Gianluigi Donnarumma, préféré à Keylor Navas, et auteur d’un premier arrêt décisif (2e). En face, l’équipe parisienne ne réagit pas. Coupée en deux, sans imagination, sans vitesse, la formation de Mauricio Pochettino inquiète tout le monde sauf la défense du Losc. Même Lionel Messi a du déchet, c’est dire…

Messi, sorti à la pause, toujours muet en L1

A la demi-heure de jeu, personne n’est vraiment surpris quand Yilmaz prend de vitesse Thilo Kehrer et sert idéalement Jonathan David pour son 8eme but de la saison ce qui fait de l’attaquant canadien l’unique meilleur buteur de L1 en attendant les autres rencontres de la 12e journée. "Cela reflète la physionomie du match" juge alors Coach Courbis. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, Lionel Messi laisse sa place à Mauro Icardi à la pause. La star argentine était incertaine en raison d’une gêne musculaire. Le sextuple Ballon d’or n’a toujours pas marqué après cinq matchs et 325 minutes passées sur les pelouses de Ligue 1.

Un poil plus entreprenant après la pause, le PSG trouve la faille grâce à l'irréprochable et exemplaire capitaine Marquinhos, bien servi par Angel Di Mria (73e). Passeur, l'Argentin se transforme en buteur en fin de rencontre après un très bon relais avec Neymar (87e). Ouf de soulagement pour les supporters parisiens. Pour le spectacle, on attendra encore un peu.

ABr