RMC Sport

PSG-Nantes: Pour Kolo Muani, la victoire nantaise "n’est pas du tout un miracle"

Héros de la victoire nantaise sur le terrain du PSG dimanche (1-2), Randal Kolo Muani estime la victoire de son équipe largement méritée. Elle permet aux Canaris de sortir de la zone de relégation.

Randal Kolo Muani (22 ans) a malmené la défense parisienne, dimanche soir. Buteur (59e), puis passeur décisif pour Moses Simon (71e), il a été le grand artisan de l’exploit du FC Nantes face au PSG (1-2) au Parc des Princes en clôture de 29e journée de Ligue 1. Il aurait même pu (dû?) bénéficier d’un penalty en première période après une intervention très limite de Presnel Kimpembe sur lui (20e). Le club de Loire-Atlantique s’en est finalement sorti en renversant le sort du match après l’ouverture du score de Julian Draxler, juste avant la mi-temps (42e). Pour le héros du soir, ce succès n’est pas du tout usurpé.

"Ça va être le déclencheur de notre course vers le maintien"

"On y a cru, on était venu ici chercher des points, on a fait le maximum mentalement et dans le jeu, on a essayé de respecter les consignes du coach, a confié Randal Kolo Muani à l’issue de la rencontre. D'un point de vue personnel? J'ai été très performant, on va dire, j'ai aidé l'équipe à remporter ces trois points, mais ce ne sont que trois points dans une course, j'espère qu'on va gagner plusieurs dois. On a vu qu'on a du potentiel, de la qualité, un mental fort avec une équipe soudée, je pense qu'on pourra aller chercher le maintien. Ça va être le déclencheur de notre course vers le maintien. Pour moi ce n'est pas un miracle du tout qu'on ait gagné."

L’international Espoirs français a inscrit son quatrième but de la saison en Ligue 1 et délivré sa cinquième passe décisive. Grâce à ce succès crucial au Parc des Princes, les Nantais, 19es avant le coup d’envoi, sortent de la zone rouge. Ils sont barragistes et comptent un point d’avance sur Nîmes. Les hommes d’Antoine Kombouaré ont un rendez-vous capital face à Lorient, un concurrent direct pour le maintien, dimanche prochain (15h, 30e journée de Ligue 1).

"Un exploit véritable", savoure Kombouaré

Ce succès à Paris est le deuxième depuis la nomination d’Antoine Kombouaré comme entraîneur en février dernier, en remplacement de Raymond Domenech. Sous ses ordres, le FCN a pris huit points sur 15 possibles (deux victoires, deux nuls, une défaite). "Ce n'est pas que de la force mentale, a déclaré le technicien à l’issue de la rencontre. Il en faut, quand vous êtes menés 1-0 et que vous êtes 19es. On avait pris un petit coup sur la tête, on a remobilisé les garçons. Donc on a été très costauds mentalement, mais il y a surtout de la qualité de jeu, on a marqué deux buts dans le jeu. Je suis hyper content, hyper fier de la performance de mes joueurs ce soir. C'est un exploit véritable! Alban (Lafont, son gardien, ndlr) a fait des arrêts très importants pour nous maintenir dans le match. Ce sont trois points inespérés, maintenant il faut les valider, on ne sera heureux que si on bat Lorient."

NC avec LT