RMC Sport

PSG: la famille de Marquinhos va bien, après un home jacking avec séquestration

La famille de Marquinhos, victime d’un home jacking dimanche soir, va bien, a indiqué le joueur sur les réseaux sociaux. Les malfrats aurait séquestré un membre de la famille.

Choqués très certainement mais en bonne santé. La famille de Marquinhos, défenseur du PSG, va bien après les évènements traumatisants vécus dimanche soir. Le domicile du père du défenseur brésilien a en effet été cambriolé alors que plusieurs membres de la famille étaient présents, dans des circonstances "graves". Les faits se sont déroulés pendant la rencontre entre Paris et Nantes (1-2), en clôture de la 29e journée de Ligue 1, à laquelle le défenseur brésilien participait.

Un parent de Marquinhos séquestré pendant 40 minutes

Les faits ont été violents. Selon des sources policières, un parent du défenseur brésilien a été séquestré une quarantaine de minutes. Les membres de la famille ont subi des violences psychologiques.

Le message de Marquinhos
Le message de Marquinhos © Capture

Le joueur a publié un message sur son compte Instagram pour donner des nouvelles rassurantes, par le biais d'un communiqué. "La maison de ses parents a été cambriolée pendant que sa famille était présente dans la résidence mais personne n'a souffert et tout le monde va bien, plus de peur que de mal, indique le texte. Les autorités françaises ont ouvert l'enquête."

Le domicile du capitaine parisien avait subi une tentative de cambriolage en janvier 2020 mais les malfaiteurs avaient été mis en fuite par un gardien qui avait pu alerter la police.

Di Maria, remplacé, a vite quitté le stade

Dimanche soir, le domicile d’Angel Di Maria, milieu offensif du PSG, a également été cambriolé pendant que sa famille y était. L’Argentin a même été remplacé en seconde période par Mauricio Pochettino à la demande de Leonardo, directeur sportif du club, qui est subitement descendu des tribunes pour avertir l’entraîneur des faits qui venaient de se produire. Angel Di Maria a immédiatement quitté le Parc des Princes pour se rendre auprès des siens. Les maisons de l’ancien joueur du Real Madrid et des parents de Marquinhos sont situées dans le même secteur.

A l'issue de la rencontre, Pochettino a expliqué qu'il n'avait pas haussé le ton auprès de son groupe suite à la défaite face à Nantes. Il a préservé ses troupes, sous le choc. "Non, parce qu’il y a des situations extra-sportives auxquelles nous devons être attentifs, a répondu l’entraîneur argentin. Les joueurs sont les premiers à être déçus d’avoir perdu les trois points, nous aussi. Mais il y a la situation que vous connaissez. Le groupe est préoccupé. Non seulement pour la défaite, mais pour d’autres choses dont vous avez déjà la connaissance."

"Ce n’est pas une excuse mais il y a eu une baisse d’énergie, qui n’était pas 'normale', a ajouté Mauricio Pochettino à propos de ce contexte difficile. On a parlé avec les joueurs (après le match) mais pas de ce qu’il s’est passé footballistiquement. On aura le temps d’en parler demain."

Angel Di Maria a déjà vécu un tel traumatisme. En février 2015, son domicile avait été cambriolé lorsqu’il évoluait à Manchester United. Cela avait accéléré son départ de la ville du Nord de l’Angleterre dont il conserve un souvenir épouvantable. Il avait rejoint Paris l’été suivant pour s’engager avec le PSG, avec qui il a prolongé son contrat d’une saison supplémentaire, jusqu’en 2022, la semaine dernière. Selon Le Parisien, La brigade de répression du banditisme (BRB) a été saisie pour vol avec effraction

NC avec LT