RMC Sport

PSG-Nantes: un penalty refusé à Kolo Muani sur une intervention litigieuse de Kimpembe

Le duel Kimpembe-Kolo Muani.

Le duel Kimpembe-Kolo Muani. - Capture d'écran Canal+.

Opposé au PSG ce dimanche lors de la 29e journée de Ligue 1, Nantes aurait pu bénéficier d'un penalty en première période, sur un contact dans la surface entre Randal Kolo Muani et Presnel Kimpembe.

Présent dans les tribunes du Parc des Princes, au côté de son fils Franck, Waldemar Kita a semblé rire jaune. Ce dimanche soir, lors de la rencontre de la 29e journée de Ligue 1 entre le PSG et le FC Nantes, une décision arbitrale a beaucoup fait parler en première période. Après avoir chiper le ballon dans les pieds de Marquinhos, le jeune attaquant français Randal Kolo Muani s’est infiltré dans la surface parisienne avant d’être stoppé par Presnel Kimpembe (20e).

Kimpembe met son bras

Régulièrement ou non ? L’arbitre Karim Abed n’a pas bronché, et après quelques secondes de flottement, il a confirmé sa première décision : pas de penalty pour les Canaris, pas de faute selon lui de Kimpembe, qui semblait pourtant avoir accroché Kolo Muani avec son bras. Il a certainement été conforté dans son choix par l’assistance vidéo. "Il me touche. L’arbitre a pris sa décision, on ne va pas revenir sur ça", a réagi à la pause Kolo Muani sur Canal+.

Pour Lionel Charbonnier, consultant pour RMC Sport, Nantes aurait effectivement dû obtenir un penalty sur cette action : "Pour moi, il y a penalty, Kimpembe est débordé". L’arbitre en a décidé autrement.

Un coup dur pour les joueurs d'Antoine Kombouaré, qui ont concédé l'ouverture du score juste avant la pause sur une frappe imparable de Julian Draxler (42e).

Le duel Kimpembe-Kolo Muani.
Le duel Kimpembe-Kolo Muani. © Capture d'écran Canal+
Le duel Kimpembe-Kolo Muani.
Le duel Kimpembe-Kolo Muani. © Capture d'écran Canal+.
Le duel Kimpembe-Kolo Muani.
Le duel Kimpembe-Kolo Muani. © Capture d'écran Canal+
RR