RMC Sport

PSG: Neymar nouvel ambassadeur de Konami et de PES2021

Konami, société d’édition de jeux vidéo, a choisi Neymar, star du Brésil et du PSG, comme nouvel ambassadeur du célèbre jeu eFootball PES 2021. Le groupe s’est récemment séparé du Français Antoine Griezmann après la polémique sur les moqueries anti-asiatiques.

Konami s’est offert un nouveau partenaire de poids. Le groupe japonais éditeur de jeux vidéo a choisi Neymar comme ambassadeur de tous ses jeux de football, dont le célèbre eFootball PES 2021.

"Je suis honoré d’avoir signé un contrat avec Konami, a confié le joueur dans un communiqué publié sur le site de la marque. J’aimerais continuer à jouer avec passion et susciter beaucoup d’enthousiasme dans le monde du football avec les séries PES et Winning Eleven!"

Cela se traduira par l'arrivée du joueur au sein de la série Moment Iconique, que les joueurs pourront récupérer. La marque n’a pas indiqué si Neymar sera en couverture de l’édition 2021. Celle-ci devait initialement revenir à Antoine Griezmann mais le contrat de l’attaquant du FC Barcelone a été rompu début juillet.

Konami a en effet annoncé la fin de sa collaboration avec l’international français après les accusations de racisme anti-asiatique dont il a fait l’objet suite à l’exhumation d'une vieille vidéo où il se moque, en compagnie d’Ousmane Dembélé, de membres de personnels japonais dans un hôtel.

"Nous avions annoncé (début juin) qu'Antoine Griezmann devenait notre ambassadeur du contenu mais, à la lumière des événements récents, nous avons décidé d'annuler le contrat, avait annoncé le groupe. En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone, en tant que club partenaire, d'expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures."

Le joueur s’était défendu de tout racisme dans un message d’excuse: "Depuis quelques jours certaines personnes veulent me faire passer pour l'homme que je ne suis pas, avait-il écrit. Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j'ai pu offenser mes amis japonais."

NC