RMC Sport

PSG: Neymar vexé et agacé par les sifflets du Parc des Princes

Neymar a été sifflé par une partie du public du Parc des Princes, ce mercredi, pour ne pas avoir laissé tirer un penalty à Edinson Cavani lors de la victoire contre Dijon (8-0). Une attitude de certains spectateurs qui a touché le Brésilien.

Il n'a rien voulu entendre. Au coup de sifflet final, Neymar s'est vite emparé du ballon du match, refusant tout net de répondre aux questions du journaliste "bord terrain" du diffuseur de la rencontre, avant de rejoindre tête basse les vestiaires sans saluer le public, contrairement à ses coéquipiers. Agacé et vexé par les sifflets d'une partie du Parc des Princes à son égard. Ses plus proches, dont Daniel Alves, sont venus lui glisser un mot à l'oreille en guise de soutien face aux sifflets du public, que le vestiaire dans son ensemble juge déplacés. 

Pas le sentiment d'avoir commis une erreur

Ce mercredi soir, le Brésilien n'avait pas le sentiment d'avoir commis une erreur, respectant les consignes du coach qui l'a désigné tireur des penalties. Sur le fond, difficile de lui donner tort. Sur la forme, Edinson Cavani, qui respecte la hiérarchie des tireurs, espérait sans doute une autre décision du Brésilien afin de devenir seul le meilleur buteur de l'histoire du PSG.

En zone mixte, le Brésilien ne s'est pas arrêté, mais il a pu compter sur le soutien de ses coéquipiers, notamment Thomas Meunier, qui a trouvé les sifflets des supporters "un peu ingrats". "C'est vrai que cela aurait été un beau geste de Neymar maintenant c'est lui qui était cité pour le tirer. Il a fait ce qu'il devait faire en réalité."

Même son de cloche de la part d'Emery qui confirme que Neymar était bien le tireur désigné: "Neymar a frappé le penalty parce que c'était aussi un bon jour pour lui."

A lire aussi >> PSG-Dijon: Meunier trouve les sifflets contre Neymar "un peu ingrats"

Saber Desfarges