RMC Sport

PSG-Nîmes: banderole et chant insultants, l'accueil très hostile du Parc pour Neymar

Forfait ce dimanche soir pour la réception de Nîmes avec le PSG, Neymar a tout de même reçu un accueil très hostile de la part des supporters parisiens. Le Brésilien, dont les envies de départ sont connues, a fait l'objet de banderoles et de chants virulents au Parc des Princes.

C'était l'une des questions qui agitaient la semaine avant la grande messe dominicale de Ligue 1 entre le PSG et Nîmes: comment les supporters parisiens allaient-ils accueillir Neymar? Le Brésilien, qui entend toujours quitter la capitale et dont le départ pour le FC Barcelone commence à prendre réellement forme après des semaines de soubresauts, n'est clairement plus le bienvenu à Paris à en croire la réaction du Parc des Princes, ce dimanche soir. 

"Neymar casse-toi"

Si l'international brésilien, forfait, n'a pas été convoqué contre les Gardois par Thomas Tuchel - officiellement "en raison d'un coup" reçu à l'entraînement, l'enceinte parisienne n'a pas manqué de lui adresse un message. Limpide et clairement hostile.

"Neymar casse-toi", pouvait-on ainsi voir d'abord dans le virage Auteuil. Avant qu'une autre n'apparaisse de la part des Ultras parisiens, cette fois encore plus violente : "Neymar, se faire taper par une p*** n'arrive pas qu'en remontada. Tu t'en souviens?" Des propos qui font écho à l'affaire de viol dont l'ancien joueur du Barça a été l'objet avant, qu'elle ne soit classée sans suite. 

Une hostilité qui s'est également traduite par des chants haineux de la part des supporters du Paris Saint-Germain. En début de match, ces derniers ont ainsi entonné à plusieurs reprises des "Neymar... hijo de p..." ("Neymar... fils de p... en français"). Un tract de la tribune Auteuil, signé des Parias, circule également. Son titre? "Neymar, dégage". S'il fallait une preuve que la star auriverde ne berce plus que les coeurs parisiens, les dirigeants du PSG savent désormais explicitement à quoi s'en tenir.

RD avec A.Louatah