RMC Sport

PSG-OM: Bernat déplore la mauvaise "image" donnée par les joueurs

Dans une interview à une radio espagnole, Juan Bernat a déploré les nombreux incidents qui se sont produits lors de la défaite du PSG 1-0 contre l'OM. Le latéral gauche, blessé, regrette l'image donnée aux enfants.

"Nous devons donner une meilleure image". Bien qu'il n'ait pas été un des acteurs les plus agités ce soir-là, Juan Bernat a fait amende honorable pour le climat délétère du choc perdu 1-0 par le PSG contre l'OM le 13 septembre.

Interrogé à ce sujet par la radio espagnole Onda Cero, à l'occasion d'une interview diffusée mardi, le latéral, tout juste opéré du genou gauche, a déclaré: "Nous sommes des exemples pour beaucoup d'enfants (...) qui nous suivent. Nous ne pouvons pas donner une telle image." 

>> Abonnez-vous à l'offre groupée RMC Sport + Téléfoot pour ne rien manquer des chocs de la Ligue 1

La commission de discipline va clore le dossier

Cinq joueurs avaient été exclus dans cette rencontre: Jordan Amavi et Dario Benedetto du côté des Marseillais, Layvin Kurzawa, Leandro Paredes et Neymar chez les Parisiens. Des sanctions ont d'ores et déjà été infligées par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

La suspension la plus lourde a été donnée à Layvin Kurzawa, puni de six matchs ferme pour s'être battu en fin de rencontre. Angel Di Maria a aussi été sanctionné de quatre matchs ferme, pour avoir craché en direction d'Alvaro Gonzalez. 

La commission de discipline devait encore se prononcer mercredi soir sur les accusations de racisme qui touchent Alvaro Gonzalez, mais aussi Neymar. Le premier est soupçonné d'avoir traité le meneur de jeu brésilien de "singe", tandis que le second est suspecté d'avoir traité le latéral japonais Hiroki Sakai de "chinois de merde". Des images supposent aussi que la vedette du PSG aurait tenu des propos homophobes. Autant de dossiers qui ont été placés en instruction pendant deux semaines.

JA