RMC Sport

Neymar-Sakai: une radio espagnole dévoile une lecture labiale avec des insultes racistes

La radio espagnole Cadena SER dévoile des images qui confirmeraient selon elle les soupçons d'injures racistes de Neymar contre Hiroki Sakai, lors de la défaite du PSG contre l'OM (1-0). Cet extrait apparaît à la veille du jugement attendu de la commission de discipline.

L'accusateur accusé. À la veille du verdict de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel sur les soupçons d'injures discriminantes d'Alvaro Gonzalez à l'égard de Neymar lors de la défaite 1-0 du PSG contre l'OM le 13 septembre, la Cadena SER révèle des images qui montreraient le moment où le meneur de jeu brésilien aurait lui aussi proféré des injures racistes contre le latéral japonais Hiroki Sakai.

L'extrait vidéo dévoilé mardi soir par la radio espagnole est un plan serré au ralenti sur les deux hommes. D'après une retranscription basée sur une expertise en lecture labiale, étant donné que la bande sonore ne permet pas d'obtenir le moindre indice, la SER affirme que Neymar a bien prononcé "Chinois de merde" à l'encontre de son adversaire marseillais. Il aurait également lancé "Puta Liga", pouvant se traduire par "put*** de championnat".

L'OM pourrait s'en servir pour renforcer sa défense

Ces révélations apparaissent une semaine après les premiers soupçons rapportés par les médias espagnols. Dans la foulée, des sources avaient assuré à l'AFP que l'Olympique de Marseille détenait des images probantes de la scène en question.

Comme l'a rapporté RMC Sport, l'OM pourrait se servir de cet extrait avec Hiroki Sakai pour appuyer sa défense dans le dossier Alvaro Gonzalez. Il s'agirait de démontrer qu'aucune certitude n'est possible en matière de lecture labiale. Car c'est aussi cette technique qui est aussi employée pour l'affaire entre le défenseur espagnol et le meneur de jeu brésilien.

>> Abonnez-vous à l'offre groupée RMC Sport + Téléfoot pour ne rien manquer des chocs de la Ligue 1

dossier :

Neymar

Julien Absalon