RMC Sport

PSG-OM: entre ses deux anciens clubs, Cana a choisi son camp

Lancé chez les pros par le PSG (2003-2005) avant d'exploser à l'OM (2005-2009), Lorik Cana a accordé une interview au Parisien avant le "classico" de dimanche soir (21h). Et l'ex-international albanais livre le nom du club qu'il supportera.

Il est l'un des rares joueurs à avoir réussi à se faire respecter dans les deux clubs. Formé au PSG et lancé chez les professionnels par Luis Fernandez en 2003, Lorik Cana s'est illustré pendant deux saisons pleines sous le maillot bleu et rouge, avant de signer à l'OM (2005-2009), où il a explosé et même porté le brassard de capitaine.

Alors forcément, même depuis l'Albanie, où il vit depuis sa retraite, l'ex-milieu ne loupera pas le choc entre ses deux anciennes formations, dimanche soir en Ligue 1 (21h). Et comme il l'a confié dans une interview au Parisien, il en supportera une plus que l'autre.

Il aime Marseille, mais ne renie pas Paris

"Paris m’a fait devenir un joueur de football et, pour ça, je l’aimerai toujours. Quand j’ai voulu partir, le club où je voulais aller pour prendre une autre envergure, c’était Marseille, explique-t-il. Lorsque tu réussis à réaliser ton rêve en jouant pour ton équipe de cœur, à y passer des saisons fantastiques et à y créer un lien avec les gens et la ville, c’est encore plus fabuleux. Sur une carrière pro de seize ans, ces quatre années à l’OM sont peut-être mes plus belles."

Demain, comme lors de chaque "classico", son coeur battra donc ciel et blanc. Mais tout n'est pas si simple. "J’ai toujours dit que j’étais fier d’avoir grandi à Paris et d’avoir joué pour le PSG. Mais j’étais supporteur de l’OM tout petit. On ne peut pas me demander, parce que j’aime Marseille, de renier Paris, précise-t-il. Mais mon cœur reste plus olympien. Je suis un supporteur un peu particulier. Quand le PSG n’a pas l’OM comme adversaire, je souhaite son succès. En Ligue des champions, je soutenais Paris. Mais quand il s’agit de choisir un camp, je suis 100% marseillais."

RMC Sport