RMC Sport

PSG-OM: "fier" de ses joueurs, Villas-Boas assume son erreur tactique

André Villas-Boas, l’entraîneur de l’OM, a souligné après la lourde défaite face au PSG (4-0) la bonne réaction de ses joueurs en seconde période. Le Portugais assume l’erreur tactique en début de rencontre.

Une punition rapide. Mauro Icardi (10e, 26e) et Kylian Mbappé (32e, 44e), bien aidés par Angel Di Maria, Marco Verratti et d’autres, ont vite plié le classique de la Ligue 1 entre le PSG et l’OM ce dimanche (4-0). A la mi-temps, il n’y avait plus de suspense. Et plus beaucoup de rythme ensuite. Pourquoi les Marseillais sont-ils passés à côté ? Notamment à cause de la tactique choisie, et assumée, par André Villas-Boas.

"Je suis responsable (de la tactique), c’est ma faute, a reconnu le Portugais en conférence de presse. On a essayé de bien jouer le hors-jeu. Mais c’est vrai que le temps que Verratti a trouvé pour jouer était suffisant pour mettre des ballons de qualité. Evidemment, ils sont rapides, intelligents dans les espaces. Mais c’est ma responsabilité, on a essayé de jouer le hors-jeu cette semaine et on a payé le prix."

Pour André Villas-Boas, qui avait assuré dans les jours précédents que ce n’était pas le match le plus important de la saison pour lui, l’essentiel est maintenant de préparer la suite et surtout les réceptions du LOSC (2 novembre) et de l’OL (10 novembre) au Vélodrome. En soignant les têtes des joueurs marseillais.

"Sortir du vestiaire à 4-0, c’est difficile"

"En première mi-temps, ils (les Parisiens) ont été très bons, très efficaces. La seconde mi-temps, je suis très fier de mes joueurs, a assuré le Portugais. Sortir du vestiaire à 4-0, c’est difficile. Ils ont continué à jouer. Je reste fier pour la deuxième mi-temps. La première mi-temps ne m’intéresse pas. Ni le résultat."

"A la mi-temps, on est passé en 4-4-2 pour avoir plus de pression et d’attaques. L’attitude de mes joueurs a été incroyable, très courageuse, a également souligné André Villas-Boas. C’est vrai qu’ils ont perdu aussi de la vélocité en deuxième période, avec les changements de Thomas (Tuchel). On a bien joué, on a plus contrôlé le ballon. On a commencé à jouer, on a réussi à se trouver dans les espaces. C’est seulement dommage ne pas avoir marqué un but en première période. Ça aurait pu nous tranquilliser. Après, c’était compliqué."

LP avec LT et AR