RMC Sport

PSG: "Paris est le seul club détesté par toute la France", assure Djorkaeff

Dans une interview à El Pais, Youri Djorkaeff s’est exprimé sur le statut particulier du PSG en Ligue 1. L’ex-attaquant des Bleus assure que tout le reste de la France souhaite voir tomber le club de la capitale. Même si l’arrivée de Leo Messi pourrait changer la donne.

Soulever une coupe d’Europe avec le PSG, il sait ce que ça fait. Youri Djorkaeff a été l’un des grands artisans du sacre de 1996 en Coupe des coupes. Lors de sa seule saison passée sous le maillot rouge et bleu, il a permis à Paris de remporter son unique trophée sur la scène continentale. De quoi créer un lien particulier avec un club dont son père, Jean Djorkaeff, a également été le capitaine lors de la création en 1970.

"Au PSG, tu te bats contre le reste de la France"

Vingt-cinq ans après son départ pour l’Inter, l’ancien attaquant des Bleus continue de suivre de près le destin du PSG. Et il n’est pas vraiment étonné par l’adversité que rencontrent parfois les stars parisiennes en Ligue 1. "Quand tu joues au PSG, tu te bats contre le reste de la France, explique-t-il dans une interview accordée à El Pais. Les gens détestent le PSG. L'Espagne est partagée entre Madrid et Barcelone. En France, il y a des gens qui aiment Marseille. Mais ceux qui ne sont pas Marseillais ne le détestent pas, ils s'en moquent. Idem pour Lyon. Mais avec le PSG, non. Et c'est unique."

Cet antagonisme national dépasse largement le cadre du foot. Mais l’arrivée de Lionel Messi cet été pourrait apaiser un peu le climat, d’après Djorkaeff: "Mbappé, Neymar ou Marquinhos étaient déjà là, mais Leo est numéro un mondial. Ça peut peut-être changer les choses, je ne sais pas. En tout cas, je n'ai jamais entendu personne dire du mal de Messi. C'est un joueur que tout le monde aime voir jouer. Tout le monde lui souhaite de réussir. C'est incroyable qu'un footballeur génère ça."

"Messi m’a invité chez lui et m’a fait un expresso"

Le champion du monde 1998 livre d’ailleurs une anecdote personnelle à propos de sa rencontre avec l’ancien crack du Barça, il y a quelques années en Catalogne. "J'ai parlé avec Carles Puyol parce que je voulais rencontrer Leo, raconte l’ancien buteur de 53 ans. Je travaille pour la fondation de la Fifa et je voulais en savoir plus sur la fondation de Messi et ses programmes. J'ai pensé que ça allait être une discussion au stade pendant quelques minutes, mais il m'a plutôt invité chez lui. Et il m'a fait un expresso."

"C'était un très bon expresso. Je lui ai dit: ‘Je vais prendre une photo pour montrer à mon fils que Messi m'a fait un expresso’, poursuit-il Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui vous invitent chez eux. Il m'a présenté sa femme et ses enfants. Je m’en souviens parfaitement car c'était un mercredi de Ligue des champions. Nous sommes restés deux heures et je lui ai dit: ‘Leo, tu dois y aller. Vous avez un match’. Ça a été une grande conversation sur la vie et le football."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport