RMC Sport

PSG-Strasbourg: Choupo-Moting s'explique et regrette le raté

PSG-Strasbourg en direct

PSG-Strasbourg en direct - AFP

Pas de sacre ce dimanche soir pour le PSG, qui a concédé le nul contre Strasbourg au Parc des Princes (2-2). Un match marqué par un énorme loupé de Choupo-Moting, venu stopper un ballon qui filait au but signé Nkunku, et des choix étranges de Thomas Tuchel au coup d'envoi. Les Parisiens devront patienter au moins une semaine pour être sacrés.

[23h36]

Thomas Tuchel "vexé" contre lui: "L’équipe est très fatiguée mentalement"

"Je suis un peu vexé contre moi parce que j’ai pris une mauvaise décision avant le match, avec une structure trop offensive, estime le manager parisien. Ce n’était pas possible de contrôler les contre-attaques pendant la première mi-temps. C’est de ma responsabilité aujourd’hui. L’équipe est très fatiguée mentalement. On n’a que 14-15 joueurs, toujours qu’un petit groupe à l’entraînement."

[23h32]

Laurey: "La lucidité de reconnaître que ce n'était pas l'équipe-type de Paris"

"On a fait deux gros matches contre Paris, on a la lucidité et l'humilité de reconnaître que ce n'était pas Paris avec son équipe type aussi, il faut être honnête, admet Thierry Laurey. Mais, malgré tout, on a fait un match qui se tient et qui méritait un tel résultat, même si on a beaucoup souffert sur la deuxième période. [...] Je suis très fier des garçons ce soir, ils ont fait le match qu'on attendait d'eux."

[23h20]

Choupo-Moting: "Ça fait mal"

"Chaque match, on veut le gagner. Oui ça fait mal, mais bon on doit continuer, c'est comme ça le football, explique le Camerounais sur Canal+. Bien sûr on va tout donner, on veut gagner ce match (à Lille). Dommage, à la maison c'est toujours mieux (d'être sacré champion de France), devant nos supporters."

[23h19]

Tuchel se justifie pour Mbappé

"Mbappé remplaçant, je ne regrette pas: il a fait 9 matchs! Je dois protéger mes joueurs!, insiste Thomas Tuchel sur Canal+. Il a joué neuf fois, on ne pense pas à la finale de Coupe de France aujourd'hui! Je dois juste protéger mes joueurs."

[23h16]

Tuchel ne comprend pas son exclusion

Exclu pour avoir protesté auprès de l'arbitre concernant la faute de Kenny Lala sur Christopher Nkunku, Thomas Tuchel assure n'avoir rien dit de violent. "J'ai dit c'est deux fois parce qu'il (Lala) a fait deux fautes (sur Choupo-Moting et Nkunku ndlr). J'ai juste dit à l'arbitre "c'est deux fois" et cela suffit ici pour être exclu, c'est comme ça", regrette-t-il sur Canal+.

[23h14]

Tuchel plaide en partie coupable

"Aujourd'hui, j'ai choisi une structure qui n'était pas la meilleure en première période, c'est de ma faute, ce n'était pas possible de contrôler les contres, détaille-t-il sur Canal+. On a bien joué en deuxième, les joueurs ont bien fait. On est fatigués, on a seulement 14 joueurs."

[23h09]

Ajorque: "Un état d'esprit irréprochable"

"On a mal débuté. On a eu des occasions, cela a été plus difficile en deuxième mais on est tous contents. Il y a un état d'esprit irréprochable dans le groupe, on est tous des guerriers. Il n'y a pas de secret dans le foot, insiste le Strasbourgeois. On a représenté le club et nos supporters. On a moins de qualités que le PSG mais on a le coeur."

[22h56]

Choupo-Moting voulait éviter le hors-jeu

Eric-Maxim Choupo-Moting a signé le geste improbable de la soirée en stoppant le ballon piqué de son coéquipier Christopher Nkunku. Il se pensait en fait hors-jeu et voulait éviter le ballon. "Au début, je pensais qu'il allait me faire la passe, il a tiré et je pensais que le défenseur allait le prendre, précise-t-il sur Canal+. J'ai pensé prendre le ballon mais je me suis dit que j'étais hors-jeu... désolé pour ça mais on va tout donner à Lille. C'est dommage, c'est toujours mieux (de fêter le titre) à la maison."

[90'+2]

C'est terminé pour le PSG ! Match nul entre les Parisiens et Strasbourg au Parc des Princes (2-2), synonyme de titre retardé pour les Parisiens. Il faudra attendre le choc sur le terrain de Lille pour valider le sacre.

Le PSG aura eu deux dernières occases, mais Alves a envoyé son ballon piqué au-dessus lors d'un duel avec Sels tandis que Mbappé a glissé en frappant.

[90']

Trois minutes en apnée pour les supporters strasbourgeois. Le ballon ne ressort plus des 30 mètres du RCSA.

[88']

Jaune pour Sels, qui prend toooooooout son temps pour jouer un six-mètres. Le gardien strasbourgeois a vu pas mal de ballons passer devant ses cages ce soir, mais aura fait ses arrêts les plus compliqués sur des actions où Mbappé était signalé hors jeu.

[85']

Dernier changement du match : Ajorque est remplacé par Mothiba.

[82'
2-2]

BUT !!!

Mbappé aurait mérité de marquer sur un rush splendide, mais sa frappe est repoussée en corner. But sur le coup de pied de coin qui suit, d'une tête de Kehrer. 2-2 et dix minutes pour aller chercher le titre. Quel suspense !

[82'
2-2]

KEHRER ÉGALISE ! FIN DE MATCH PALPITANTE POUR LE TITRE !

[80']

Après de longues minutes difficiles, Strasbourg arrive enfin à remettre un peu le pied sur le ballon pour souffler.

[76'
1-2]

Dernier changement parisien du match : Kehrer remplace Nkunku.

[73'
1-2]

Les deux buteurs strasbourgeois du match sont sortis. Après Gonçalves, c'est au tour de Da Costa de céder sa place à Grandsir.

[69']

Alves tente un geste acrobatique made in Brasiou sur un centre de Bernat, mais le ballon finit sur la barre transversale de Sels ! C'est le siège sur le but de Strasbourg lors de ces dernières minutes.

[68']

Mbappé bute sur Sels et était signalé hors jeu, mais le génie français a amené beaucoup de dynamisme depuis qu'il est entré.

[64']

Gonçalves, excellent ce soir et auteur d'un but sublime, est remplacé par Liénard.

[62']

(promis, c'est la dernière fois qu'on en reparle)

[60'
1-2]

Sortie sous les sifflets de Choupo-Moting, qui était pourtant l'idole second degré des supporters avant son immense raté. Entrée de Mbappé. Draxler remplace Kurzawa.

[57'
1-2]

Avertissement pour Lala, suite à un gros tacle sur Nkunku. Exclusion pour Tuchel, sorti de sa zone technique en hurlant.

[54']

Bernat répond souvent présent dans les matchs décisifs, mais cette fois sa demi-volée passe à côté du but.

[52']

Incroyable déboulé de Lala côté droit, même s'il n'y a personne pour reprendre son centre en retrait (même pas Buffon, auteur d'un "J'y vais, j'y vais pas" alors que le ballon passe dans ses six mètres).

[50']

Reprise au petit trot. Les Parisiens les plus en vue lors de ces cinq premières minutes sont les ultras, qui chantent sans discontinuer depuis le coup d'envoi.

[46'
1-2]

C'est reparti, avec les 22 mêmes acteurs pour l'instant.

Mbappé a passé la pause à s'échauffer.

En-dehors du missile de Gonçalves, le geste de cette première période a sans conteste été le sauvetage de Choupo-Moting sur un piqué de Nkunku.

>>> Un geste à voir ici.

C'est la pause et Strasbourg joue pour l'instant les trouble-fêtes ! 

Le PSG doit gagner pour être officiellement sacré champion ce soir et avait cru faire le plus dur en ouvrant le score par Choupo-Moting. Mais le RCSA a réalisé une remontada inattendue grâce à des buts de Da Costa et Ajorque. Il y aura donc du suspense 45 minutes de plus.

[44']

Ça pousse évidemment un peu devant le but de Sels en cette fin de première période, mais le gardien belge s'interpose bien devant Alves.

[38'
1-2]

BUT !!!

Silva doit encore dégager sur une action où les espaces étaient immenses dans la défense parisienne. Mais le corner qui suit est repoussé sur Gonçalves, qui ne se pose pas de questions et envoie une mine qui transperce les filets de Buffon. 1-2 !

[38'
1-2]

BUT FANTASTIQUE DE GONCALVES ! STRASBOURG PASSE DEVANT !

[

35'
1-1

]

On est toujours sous le choc du sauvetage sur la ligne de Choupo-Moting, pardon (et Mbappé aussi vu sa tête après l'action).

[31']

[28']

Action WTF de Choupo-Moting, auteur d'un sauvetage sur la ligne... strasbourgeoise !

Nkunku pique le ballon au-dessus de Sels, sorti à sa rencontre. Choupo-Moting et un défenseur alsacien arrivent vite alors que la sphère s'apprête à entrer dans le but. Le Camerounais place son plat du pied pour assurer le 2-1... et arrête le ballon sur la ligne, décision confirmée par le VAR. Futur classique des bêtisiers.

[26'
1-1]

BUT !!!

Da Costa climatise le Parc des Princes en ajustant parfaitement son plat du pied sur un centre en retrait venu de la gauche ! 1-1, le LOSC peut mathématiquement se remettre à croire au titre et le championnat est donc totalement relancé !

[26'
1-1]

ÉGALISATION DE DA COSTA !

[22'
1-0]

Magnifique feinte de corps de Gonçalves pour laisser passer le ballon à Da Costa, dont la frappe s'envole au-dessus du but de Buffon.

[20']

Strasbourg arrive enfin à entrer dans les 30 derniers mètres, mais Silva est impérial sur un centre à ras de terre repoussé en taclant.

[18']

Le PSG n'a pas desserré son emprise sur le match et continue de faire le siège alsacien. Et d'accumuler les corners qui ne donnent rien, même si les joueurs de la capitale commencent à prendre plus souvent les ballons de la tête dans l'exercice.

[13'
1-0]

BUT !!!

L'idole Choupo-Moting va évidemment fêter son but avec le virage. Action d'école conclue par un centre de Dagba, lancé en profondeur dans l'espace, pour le Camerounais, seul aux six mètres et qui trompe Sels au premier poteau. 1-0, le PSG est sur la bonne voie pour remporter le titre !

[13'
1-0]

BUUUUUUUT DE CHOUPO-MOTING !

[10']

Le PSG multiplie les corners, mais n'arrive pas à être assez précis dans le jeu aérien pour en profiter pour l'instant.

[7']

Grosse pression parisienne lors de ce début de match, évidemment, avec un centre fort de Bernat qui file devant le but, une frappe de loin de Paredes et quelques corners.

[4']

Deuxième possibilité de contre-attaque pour Strasbourg. Les deux ont pris fin rapidement par manque de précision technique, mais les Alsaciens vont avoir des espaces à exploiter.

[2']

Ce n'était pas évident de deviner la disposition exacte des joueurs du PSG vu que beaucoup de joueurs peuvent évoluer à plusieurs postes, mais sur ce qu'on voit sur les premières minutes il fallait faire confiance au compte Twitter du PSG (avec Nuknku et Alves inversés, peut-être).

PSG : Buffon - Dagba, Silva, Kimpembe, Bernat - Nkunku, Paredes, Verratti - Alves, Choupo-Moting, Kurzawa.

Coup d'envoi !

[20h59]

Les joueurs entrent sur la pelouse du Parc des Princes, un stade forcément tendu par l'enjeu de ce match. En cas de défaite, il faudra en effet attendre une semaine de plus pour avoir de nouveau la chance de valider le titre.

[20h43]

Le président parisien absent
Alors que le Paris Saint-Germain peut être sacré champion de France en cas de victoire face à Strasbourg, Nasser Al-Khelaifi n'a pas pu voyager à Paris pour venir assister à la rencontre. Les festivités seront donc logiquement moindres en cas de succès. Le club attend de recevoir le trophée officiellement au Parc des Princes (le 18 mai normalement) pour organiser une fête plus conséquente avec ses supporters. Malgré tout, si Paris gagne, quelques petites animations sont prévues après la rencontre. 

L.T

[20h21]

Arrivée des joueurs

[20h12]

La dernière sortie de Choupo-Moting...

Sans vouloir anticiper le contenu de son match, Eric-Maxim Choupo-Moting n'est pas un as de la précision. Du moins il ne l'avait pas montré sur le terrain de Toulouse le week-end dernier... 

>>> Retour sur son énorme raté face au but

[20h02]

La compo de Strasbourg

Sels - Lala, Caci, Mitrovic, Martinez, Carole - Prcic, Gonçalves, Sissoko - Da Costa, Ajorque.

[19h59]

Dagba a sa chance

Kylian Mbappé est donc sur le banc pour ce qui pourrait être le match du titre. Thilo Kehrer est également remplaçant tandis que Thomas Tuchel donne sa chance à Colin Dagba. Gianluigi Buffon est de retour dans les cages.

[19h57]

Mbappé sur le banc

Buffon – Dagba, Silva, Kimpembe, Bernat – Alves, Pardes, Verratti – Nkunku, Choupo-Moting, Kurzawa.

[19h48]

La sale série de Strasbourg au Parc

Le PSG est invaincu à domicile contre Strasbourg, toutes compétitions confondues. Et a signé 15 victoires sur ses 16 derniers matchs contre les Alsaciens au Parc des Princes.

[19h33]

Buffon attendu dans les cages

Avant les compositions d'équipes, le point sur le groupe parisien: Gianluigi Buffon devrait être relancé par Thomas Tuchel. Le gardien, en fin de contrat en juin, pourrait rempiler un an. 

>>> Plus d'infos ici

[19h26]

Un comité d'accueil pour les Alsaciens

[19h23]

Entre 600 et 700 supporters strasbourgeois sont attendus à Paris ce dimanche soir.

[19h15]

Pas de grosse célébration en cas de titre

La célébration sera légère en cas de victoire du PSG contre Strasbourg, synonyme de huitième titre de champion de France de l’histoire parisienne. Serpentins et confettis seront au menu, une bâche et des drapeaux seront disposés sur la pelouse. Si succès, les Parisiens feront un tour d’honneur. 

Le plus gros de la célébration, avec la remise de l’Hexagoal, se fera mi-mai, lors de la 37e journée, face à Dijon pour le dernier match de la saison au Parc des Princes du club.

S.De

[19h12]

Un record pour le PSG?

Si l'on dispute ce week-end la 31e journée de ligue 1, le PSG dispute son 30e match (en raison de son match en retard face à Nantes). Il égalerait, en cas de sacre, son record de précocité de 2016, sous Laurent Blanc.

[19h09]

Une mauvaise affluence médiatique 

136 journalistes et 28 photographes seulement ont été accrédités pour le match PSG-Strasbourg, ce dimanche soir. 

Une tribune de presse quasi à moitié vide (265 places au total) pour le potentiel match du titre du PSG. 

SD 

[19h07]

Petite mise au vert pour le PSG

Pour une fois, le PSG s'est rassemblé avant d'aller au Parc des Princes. Les Parisiens se sont réunis en fin d’après-midi dans un hôtel des Hauts-de-Seine (92), d’où ils regagneront ensemble, en car, le Parc des Princes avant d’emprunter le tapis rouge sous la tribune Borelli. Il y a quelques jours, Vahid Halilhodzic avait reproché à Thomas Tuchel d'avoir laissé libres ses joueurs avant PSG-Manchester United. 

SD

>> Toutes les infos ici

[19h02]

PSG-Strasbourg en direct !

Suivez en direct le match du titre pour les Parisiens ! Après le nul de Lille à Reims (1-1), le PSG sera sacré champion de France pour la 8e fois de son histoire s'il bat Strasbourg ce dimanche au Parc des Princes en clôture de la 31e journée de Ligue 1.