RMC Sport

PSG: Tuchel dénonce la différence avec l'OM dans les sanctions de la LFP

La commission de discipline de la LFP a annoncé mercredi soir une suspension de quatre matchs pour Angel Di Maria pour son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez. Au total, les joueurs du PSG ont écopé de 14 matchs de suspension après les incidents survenus lors de la défaite (0-1) face à Marseille le 13 septembre dernier. En conférence de presse, ce samedi, Thomas Tuchel a dénoncé la différence de traitement avec l'OM.

Thomas Tuchel a fait preuve de franchise ce samedi. En conférence de presse, l'entraîneur du PSG est revenu sur les dernières décisions de la commission de discipline de la LFP, qui a sévi à nouveau après les incidents survenus lors du match face à l'OM (0-1) le 13 septembre dernier.

Angel Di Maria a écopé mercredi soir de quatre matchs de suspension pour son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez. "Je peux comprendre la décision. Il a eu une réaction qu'on ne peut pas aimer, c'est clair", a expliqué ce samedi Thomas Tuchel, à la veille du déplacement à Reims ce dimanche (21h) en Ligue 1.

"On a l'impression qu'on est les seuls responsables" 

Au-delà du cas de l'Argentin, l'entraîneur allemand a noté une différence de traitement entre les deux équipes, ce qu'il ne digère pas. "Je dois constater qu'on a des suspensions pour 14 matchs pour notre équipe et quatre au total pour l'OM, a noté Tuchel. C'est une grande différence. Je ne peux pas l'accepter, même si je dois le faire. Mais je ne comprends pas."

Expulsé au cours de la rencontre, Layvin Kurzawa a pris lui six matchs ferme de suspension, contre trois pour Jordan Amavi, alors que les deux joueurs en étaient venus aux mains en fin de partie. "Tous les gars ont montré une mauvaise réaction, je n'aime pas ça mais c'était une réaction, et pas nous seuls, a rappelé encore Tuchel. Avec 14 matchs de suspension d'un côté et quatre de l'autre, on a l'impression qu'on est les seuls responsables de cette situation. C'est un mauvais sentiment."

GL