RMC Sport

Que sont devenus les anciens coéquipiers de Pochettino au PSG?

Le retour de Mauricio Pochettino au PSG est l’occasion de se demander ce que sont devenus ceux qui ont évolué à ses côtés dans la capitale, entre 2001 et 2003. De Ronaldinho à Hugo Leal.

Il est de retour dans une maison qu’il connaît bien. Comme annoncé depuis quelques jours, Mauricio Pochettino a officiellement été nommé ce samedi nouvel entraîneur du PSG en remplacement de Thomas Tuchel. Un club où il a évolué comme joueur de janvier 2001 à juin 2003, et où il a laissé de très bons souvenirs aux supporters.

Venu de l’Espanyol, l’Argentin avait marqué les esprits par ses prestations et son leadership naturel, au point d’endosser le brassard de capitaine. L’occasion de se demander ce que sont devenus certains de ses anciens coéquipiers parisiens.

Comme lui, certains ont embrassé la carrière d’entraîneur. Avec plus ou moins de réussite. L’ancien défenseur espagnol Cristobal, qui avait quitté la capitale en 2003 après la finale de Coupe de France perdue contre Auxerre (2-1), a par exemple dirigé La Corogne et Santander. Il est actuellement sans club. Même constat pour Talal El Karkouri. La cote de Gabriel Heinze est bien plus élevée. L’ex-chouchou du Parc des Princes, qui a formé il y a vingt ans une redoutable charnière aux côtés de Pochettino, est devenu en décembre le nouveau coach d’Atlanta United, quelques mois après avoir quitté l’équipe argentine de Vélez Sarsfield. Son nom a parfois circulé à Lyon et Marseille par le passé.

Letizi en charge de la formation à Nice, Arteta sur le banc d'Arsenal

Lionel Letizi s’est lui aussi reconverti comme entraîneur, mais dans un rôle différent. Il s’occupe depuis janvier 2020 des portiers du centre de formation de l’OGC Nice, après avoir été en charge des gardiens de l’équipe première du club azuréen pendant huit ans. Le Portugais Hugo Leal, considéré par beaucoup comme l’un des plus grands flops de l’histoire du PSG, a de son côté pris sa retraite en 2013 après une dernière pige à Estoril, qui l’a ensuite choisi pour être le responsable de son centre de formation. Parmi les anciens partenaires parisiens de Pochettino restés dans le monde du football, Mikel Arteta est sans doute l’un de ceux qui a le mieux réussi.

Alonzo, Christobal, Pochettino et Ronaldinho en 2003
Alonzo, Christobal, Pochettino et Ronaldinho en 2003 © AFP

Après avoir épaulé Pep Guardiola à Manchester City, l’Espagnol a remplacé Unai Emery en décembre 2019 sur le banc d’Arsenal. S’il a déjà remporté des trophées avec les Gunners (Coupe d’Angleterre, Community Shield), il traverse depuis quelques semaines une période plus compliquée, son équipe étant engluée à 14e place de la Premier League.

Certains sont toujours en France comme Jérôme Leroy, récemment revenu à Châteauroux (Ligue 2) dans un rôle de conseiller. Paulo César entraîne lui un club de futsal à Clichy (Hauts-de-Seine), alors que Lionel Potillon dirige la structure ASSE Cœur-Vert. Cette association lancée par l’ASSE vise notamment à encourager la solidarité face au handicap et préserver l’environnement. Jérôme Alonzo et Didier Domi, à l'image de nombreux ex-sportifs, sont désormais consultants pour des médias.

Fiorèse co-gérant d'un restaurant, Ronaldinho longtemps détenu au Paraguay

José Aloisio est également resté très actif après sa carrière en montant une académie de foot au Brésil et en endossant le rôle de secrétaire des Sports de sa ville natale, Atalaia. Le monde de l’entreprenariat a accueilli d’anciens coéquipiers de Pochettino, à commencer par Jay-Jay Okocha, qui a fondé sa propre entreprise, Fabrice Fiorèse, co-gérant d’un restaurant en Haute-Savoie avec Matt Pokora, et Francis Llacer, qui s’est lancé dans l’immobilier, entre autres. Frédéric Déhu, qui avait vu Pochettino s’emparer de son brassard de capitaine à Paris, s’occupe lui de société dans les domaines de l’organisation événementielle et le management de footballeurs. Enfin, comment ne pas évoquer ici Ronaldinho?

Le champion du monde 2002, qui a évolué au PSG en même temps que Pochettino, a beaucoup fait parler de lui en 2020 pour ses ennuis judiciaires. Il a été détenu puis assigné à résidence plusieurs mois dans un hôtel au Paraguay, avec son frère et agent Roberto Assis, pour une affaire d’usage de passeports falsifiés. Il a été remis en liberté en août.

RR