RMC Sport

Reims-Lille: en colère, Caillot demande "un labrador" pour le VAR

En colère à la suite d’une main du défenseur lillois Adama Soumaoro non sifflée par l’arbitre à la fin du match Reims-Lille (1-1) ce dimanche à Auguste-Delaune, le président du club champenois Jean-Pierre Caillot a critiqué l'arbitrage et dénoncé le traitement dont est victime, selon lui, son équipe auprès du corps arbitral.

Fin de match électrique entre Reims et Lille (1-1) ce dimanche au stade Auguste-Delaune. Le promu qui est revenu au score grâce à Rémi Oudin aurait pu obtenir un penalty dans le temps additionnel. En voulant dégager, le défenseur lillois Adama Soumaoro a en effet touché le ballon de la main dans sa surface de réparation (92e). Mais le car du VAR n'a pas sollicité l'arbitre, Jérôme Brisard, lequel n'a pas sifflé penalty, jugeant sans doute cette main involontaire. Il n'en fallait pas davantage pour rendre les Champenois furieux. Notamment leur président Jean-Pierre Caillot. 

"Le Stade de Reims dérange"

"Je vais être obligé, comme certains présidents, de dire qu’il y a deux sortes d’arbitrage en France, souffle-t-il à chaud au micro de BeIN Sports. Déjà au match aller, toute la France a vu qu’il n’y avait pas penalty. Lille a égalisé à la 95e minute sur un penalty imaginaire. On nous a demandé beaucoup d’argent pour le VAR, pour former l’arbitrage. C’est inadmissible qu’il n’y ait pas un penalty sifflé là-dessus ! Moi, je considère que le Stade de Reims dérange à la place où il est (6e). Et que, tout doucement, on vient de perdre quatre points contre Lille. Laissons les nantis, laissons les gros… Et puis les petits clubs comme nous, on n’a rien à faire dans le football. Ça doit sûrement être à cause de ça."

"Il faudra donner un labrador à celui qui contrôle"

Quelques minutes plus tard, Jean-Pierre Caillot en a remis une couche en zone mixte. "Quand je vais voir l'arbitre, il me dit : "Mais si, tout est sous contrôle." Alors à mon avis, il faudra donner un labrador à celui qui contrôle parce qu'il doit être le seul en France à ne pas avoir vu la main."

Sixième de Ligue 1 à un point de l'OM, le Stade de Reims se déplacera à Monaco samedi prochain.

AB avec AV à Reims