RMC Sport

Riolo : "OL-Monaco et Nice-ASSE, les barrages européens !"

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Retour sur la 36e journée de Ligue 1, avec les victoires de l'OL et de Monaco qui offrent un grand suspense pour le week-end prochain. Nice et Saint-Etienne se disputeront aussi un billet européen.

Certes, la L1 est souvent insupportable et chiante à mourir. Mais il faut bien reconnaître qu’au moment du verdict, le suspense est intense. On va donc avoir deux finales, comme des barrages. OL-Monaco pour la 2e place et Nice-ASSE pour la 4e. Et encore, ce ne sera peut-être pas aussi simple puisque lors de la dernière journée, Lyon ira à Reims, en lutte pour le maintien et que Saint-Etienne recevra Lille ! Le LOSC, qui pourrait bien être le trouble fête dans cette affaire si Nice et Sainté font match nul samedi prochain.

Comme attendu, l’OL et Monaco ont gagné leur dernier match avant le choc. Les deux équipes ont fait preuve d’une maîtrise globale, même si les scores ont pu laisser penser qu’un coup de théâtre était toujours possible. On aura donc l’affrontement tant attendu par l’OL quand le club était mal en point. Un match capital, sportivement et économiquement. La 3e place, on le sait, ne débouche pas sur la Ligue des champions. C’est la place du cocu.

Avant l’autre finale, Sainté et Nice ont raté leur J36. Sainté s’est fait manger par le TFC, qui aurait certainement mérité de s’imposer. Comment une équipe en quête d’Europe peut se faire remuer à ce point ? A moins que, ayant vu Nice perdre juste avant, les Verts aient joué le match nul, d’où l’approche défensive du match. C’est affreux, mais peut-être vrai. Sainté a eu peur de la vaillance de Toulouse et a misé sur le nul. Terrible !!

Bon, en même temps, on voit rarement les Verts attaquer cheveux au vent alors doit-on être surpris ? On a donc vu un match, pas complètement pourri (on a vu pire à Sainté), mais un 0-0 dont on aurait largement pu se passer.

Nice a également été très décevant. Face à une équipe qui ne joue plus rien et qui prépare son chantier de l’intersaison (Nantes), Nice pouvait continuer d’entretenir son rêve de 4e place, voire de podium. Mais comme souvent, quand on lui rentre dedans, cette équipe souffre. Et quand en plus le moteur Ben Arfa livre un match quelconque, Nice ne brille plus du tout. Quand on voit ce genre de match, je me dis qu’il faudrait peut-être se calmer sur Ben Arfa et sur Nice. L’équipe résiste mal à la pression, l’intensité. Et on n’est QUE en L1 !

Sinon, en ouverture de cette J36, on a vu Rennes se faire corriger au Parc. De retour de Vegas, le PSG s’est facilement imposé. Rennes a bien aidé en étant absolument grotesque. Des vrais plots. On se fait toujours avoir par cette équipe. Elle parvient toujours à nous faire croire qu’elle peut. Mais non, elle ne peut jamais. Courbis vs Montanier ? Rien n’a changé, ni le jeu, ni le souffle, rien. En termes de résultats, c’est même pire.

Blanc s’est encore fâché qu’on banalise les victoires du PSG. Mais il se rend compte de l’adversité ? Il sait dans quel contexte évolue son équipe ? Bref, on en reparlera très vite de l’indécence de monsieur Blanc.

Mais comme en la matière, notre foot n’a jamais de limite, on a eu la sortie de Jean-Mich’. Démago, absurde, son propos n’est rien. Il n’a aucun sens. C’est un vent destiné à ses supporters. Enfin, aux plus bêtes d’entre eux. Aulas aime prendre les gens pour des idiots. Derrière, il ira évidemment s’excuser queue basse devant les dirigeants parisiens, qui remplissent les caisses de son club. Il dira que c’est de bonne guerre. Aulas est finalement à l’image de notre foot. Petit, tout petit. Sans envergure. Il veut faire oublier sa saison ratée, son recrutement bidon et sa Ligue des champions minable. Celle où son club est tombé devant La Gantoise ! Allez, ça serait une belle blague que de ne pas être 2e à cause d’un autre club pas français !

Daniel Riolo