RMC Sport

Saint-Etienne: "Je ne suis pas un mauvais joueur de Ligue 1" rappelle Khazri après son triplé

L’attaquant tunisien de Saint-Etienne Wahbi Khazri a été le grand artisan de la belle victoire des Verts contre Bordeaux (4-1), grâce à un joli triplé, ce dimanche lors de la 32eme journée de Ligue 1. L’ancien Girondin, qui n’a pas toujours été un premier choix pour Claude Puel cette saison, a rappelé qu’il avait quand même un bon niveau dans le championnat de France.

On a retrouvé un grand Wahbi Khazri. Déjà buteur à Angers (1-0) et à Nîmes (2-0), l’attaquant de Saint-Etienne s’est offert un triplé, le premier de sa carrière, face à Bordeaux ce dimanche lors de la 32e journée de Ligue 1. Une performance qui a permis aux Verts de surclasser (4-1) des Girondins en perdition totale depuis deux mois. A 30 ans, l’international tunisien revient fort après une traversée du désert.

Lorsqu’on lui glisse qu’il est redevenu l’homme providentiel des Verts, l'intéressé ne peut s’empêcher de sourire. "Je n’ai jamais été un mauvais joueur, remarque-t-il face aux journalistes. Ce n’est pas parce que je ne jouais pas que je n’étais pas bon. On me fait confiance. Quand on me fait confiance, ça se passe pas trop mal généralement. Je ne suis pas un mauvais joueur de Ligue 1. Cela fait une dizaine d’années que j’évolue dans ce championnat et que je suis performant. A moi de continuer, de prendre du plaisir. A moi de continuer, de ne pas m’enflammer. Je savoure. Ce n’est pas forcément une saison facile pour moi."

Le bel hommage de Gasset

Sur les raisons de ce changement de statut aux yeux de son coach Claude Puel, lui qui cirait souvent le banc il y a quelques semaines, Wahbi Kahzri ne veut pas s’étaler ou régler ses comptes: "Je n’ai rien changé dans ma préparation, dans mes entraînements, je ne jouais pas pour des raisons… Dès qu’on me fait jouer j’essaie d’apporter ma fraicheur et d’être performant".

Et tant pis pour Bordeaux, victime de son efficacité. Même son ex-coach, Jean-Louis Gasset, dans le camp d’en face ce dimanche, a salué sa performance. "Bravo à Wahbi Khazri. Je sais que ça fait couler beaucoup d’encre quand j’avais dit que c’était le joueur que je voulais. Aujourd’hui, la vie est dure parce que c’est lui qui nous met un hat trick. Mais bravo à lui", conclut avec un sourire l’entraîneur bordelais.

ABr avec GB à Saint-Etienne