RMC Sport

Strasbourg : Laurey s’en "fout" d’avoir gagné à Metz, "ma seule drogue, c’est les résultats"

Après la victoire de son équipe sur la pelouse de Metz dimanche, Thierry Laurey a affirmé ne pas être intéressé par ce succès dans le derby de l'Est. "Ma seule drogue, c'est les points qu'on prend", a indiqué l'entraîneur de Strasbourg.

Dimanche, à l'occasion de la 25e journée de Ligue 1, Strasbourg a poussé un grand ouf de soulagement. Après quatre matchs consécutifs sans victoire en championnat, les joueurs de Thierry Laurey se sont imposés sur la pelouse de Metz (2-1) grâce à un doublé d'Adrien Thomasson.

"Je m'en fous royalement du derby"

Une victoire qui leur permet de prendre six points d'avance sur Nantes, 18e. En plus de mettre fin à une mauvaise série de résultats, ce succès avait forcément une saveur particulière car il s'agissait du derby de l'Est, une confrontation qu'affectionnent les supporters des deux équipes.

Mais en conférence de presse, Thierry Laurey, qui n'a jamais la langue dans sa poche, a étonné : "Je m'en fous royalement du derby. Je suis désolé pour les supporters, je comprends que c'est quelque chose de profond pour eux. Mais moi, je m'en fous royalement."

Première victoire dans le derby depuis 2007

Pour l'entraîneur strasbourgeois, cette première victoire dans le derby de l'Est depuis 2007 n'était pas ce qu'il y avait de plus important à retenir dimanche. "Ce que je vois, surtout, c'est qu'on a pris trois points. On a trois points de plus, on grapille petit à petit. Ma seule drogue, c'est les résultats qu'on prend. (...) Entraîner, c'est un métier de résultats", a expliqué Thierry Laurey.

Après avoir concédé le match nul à l'aller (2-2) face à Metz, Strasbourg a enfin réaffirmé sa supériorité dans le derby de l'Est, mais a donc, selon l'entraîneur strasbourgeois, surtout pris des points précieux dans la lutte pour le maintien. Surtout que derrière le RCSA (16e), Lorient (17e) enchaîne les bonnes performances et pourraient revenir à deux points en cas de victoire lors de son match en retard. Plus que jamais, donc, les résultats sont prioritaires pour les Strasbourgeois.

DM