RMC Sport
en direct

Ligue 1 en direct: un supporter de Nice condamné à un an de prison avec sursis pour un salut nazi

Nice-OM incidents

Nice-OM incidents - AFP

Entre les décisions de la commission de discipline et l'actualité des différents joueurs de Ligue 1 pendant cette trêve internationale, suivez toutes les infos en direct.

Nice: un supporter ayant fait un salut nazi condamné à un an de prison avec sursis

Ce mercredi soir se tenait le procès du supporteur niçois auteur d’un geste nazi le soir du 22 août durant la rencontre chaotique entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille stoppée à un quart d’heure de la fin pour envahissement de terrain. Le dénommé Arnaud B, 30 ans, a été condamné à un an emprisonnement avec sursis et à 3 ans d’interdiction d’enceinte sportive

L’homme, détenu pendant 18 jours à la maison d’arrêt de Draguignan, s’était présenté à 19h20 devant le Tribunal de Nice ce mercredi soir, jugé pour incitation à la haine, apologie de crime de guerre contre l’humanité, après avoir fait le geste de la kippa et un salut nazi, une scène filmée et largement relayée sur les réseaux sociaux. 

Avec Clément Brossard

ASSE-OL: Juninho suspendu pour "attitude et propos déplacés après le match vis à vis de l’arbitre"

L'information n'avait pas filtré après la fin de match tendue entre l'ASSE et l'OL (1-1), mais le comportement de Juninho avait été noté dans le rapport des arbitres. Selon nos informations, l’officiel de la rencontre, François Letexier, avait noté dans son rapport au sujet du directeur sportif lyonnais: "Attitude et propos déplacés après le match vis-à-vis de l’arbitre."

Juninho a été sanctionné ce mercredi de trois matchs de suspension, dont deux avec sursis.

Avec Arthur Perrot

OL: Juninho suspendu trois matchs, dont deux avec sursis

Directeur sportif de l'OL, Juninho a été sanctionné ce mercredi par la commission de discipline de la LFP à trois matchs de suspension, dont deux avec sursis. Son comportement après le derby face à Saint-Etienne (1-1) le 3 octobre a été sanctionné par la Ligue. Une sanction qui s'appliquera à Nice lors de la 11e journée de Ligue 1.

Le communiqué de l'OM:

9ème journée de Ligue 1 Uber Eats : AS Saint-Etienne – Olympique Lyonnais du 3 octobre 2021
Comportement d’après-match de JUNINHO, directeur sportif de l’Olympique Lyonnais
Trois matchs de suspension dont deux matchs avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.
La sanction prend effet le mardi 19 octobre 2021 à 0h00, en application de l’article 18 du règlement disciplinaire de la LFP.

Bordeaux annonce le départ d'Alain Roche

Arrivé en août 2020 comme directeur sportif, Alain Roche quitte les Girondins de Bordeaux. "Alain Roche et le Club ont trouvé un accord pour mettre fin à la mission de l’ancien défenseur central. Il occupait depuis le mois d’août 2020 le poste de directeur sportif. L’occasion pour nous de le remercier chaleureusement pour son travail et son investissement au quotidien au sein du Club", annoncent les Girondins dans un communiqué.

Delort pointe son rôle en sélection pour expliquer son choix

Dans les colonnes de l'Equipe, Andy Delort a donné sa version du conflit qui l'oppose au sélectionneur algérien Djamel Belmadi: "C'est le fruit d'une longue réflexion." Premier paramètre cité, "le rôle qui est le mien en sélection" (seulement 4 titularisations en 11 sélections, rappelle le quotidien. Delort mais aussi en avant la concurrence en club et explique qu'il ne prend pas sa retraite internationale. Tout comme Nice, il nie l'existence d'une clause dans son contrat lui interdisant de disputer la CAN.

Nice dément l'existence d'un document empêchant Delort de faire la CAN

Mis en cause par Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien, pour expliquer l'absence en sélection d'Andy Delort, l'OGC Nice a réagi auprès de RMC Sport et a démenti l'existence d'un document signé. "Ce serait illégal et n'aurait aucune valeur", explique le club. Un responsable du club nie également tout accord moral ou oral visant à empêcher Delort  de rejoindre la sélection

CB

Delort privilégie Nice à l'Algérie, Belmadi explose

Les rumeurs bruissaient depuis l'annonce de la sélection algérienne samedi dernier, une liste où un nom brillait par son absence, celui du néo-Niçois Andy Delort. Ce jeudi en conférence de presse, le sélectionneur algérien est revenu sur cette absence et n'a pas mâché ses mots. Djamel Belmadi évoque une "discussion houleuse" où Delort aurait indiqué vouloir se mettre en pause d'équipe nationale "pendant un an" pour "privilégier son club".

Létang dénonce "une sanction totalement injuste " contre Lille

Un point de retrait avec sursis et la fermeture de l’espace visiteurs de Lille jusqu’au 31 décembre. La commission de discipline a rendu son verdict, mercredi sur les sanctions infligées à Lille après les incidents entre supporters ayant éclaté à la mi-temps du derby à Lens (2-0), le 18 septembre dernier. Et le club nordiste accuse le coup. Olivier Létang, le président, a dénoncé une sanction "pour le moins très surprenante et totalement injuste", dans L’Equipe.

"Je rappelle que le LOSC n'était pas l'organisateur de la rencontre et que nos supporters ne sont jamais sortis du parcage visiteurs, peste le dirigeant. Le problème de fond n'est toujours pas réglé et il ne le sera jamais si on ne sort pas de débats partisans."

OM: une décision qui "paraît très sévère" pour Cardoze

L'OM a écopé d'un point de retrait avec sursis après les incidents à Angers. L'espace visiteurs des rencontres à l'extérieur de Marseille est également fermé jusqu'au 31 décembre.

"Cela me paraît très sévère, tant le retrait de point avec sursis que l'interdiction de déplacement pour nos supporters, surtout pour un match qui est allé à son terme et lors duquel auquel blessé n'a été enregistré", a déclaré à l'AFP Jacques Cardoze, directeur de la communication de l'OM.

Lens-Lille: des points de retrait avec sursis contre les deux clubs

Les incidents lors de Lens-Lille étaient également au programme de la commission de discipline. Lens écope d'un point de retrait avec sursis et de deux matchs à huis clos total. Des matchs déjà purgés.

Lille est sanctionné également d'un point de retrait avec sursis. L'espace visiteurs lors des déplacements du Losc est fermé jusqu'au 31 décembre.

Angers-OM: un point de retrait avec sursis pour Marseille

La commission de discipline de la LFP a tranché après les incidents lors d'Angers-OM. Marseille est sanctionné d'un point de retrait avec sursis. Un sursis qui court pendant un an. Et également de la fermeture de l'espace visiteurs des supporters lors des déplacements de l'OM jusqu'au 31 décembre.

Angers est sanctionné de la fermeture de la tribune Coubertin pour deux matchs dont un avec sursis, et également d'une amende ferme de 20 000 euros.

La délégation lensoise est sortie de la commission de discipline

En ce milieu de soirée, l'audition du RC Lens s'est terminée au siège de la LFP. À la question "Ça s'est bien passé?",Arnaud Pouille, directeur général du RCL, a répondu sobrement: "Ça s'est passé".

Valentin Jamin

La commission de discipline a débuté à 19h

La commission de discipline, qui va statuer sur les cas Lens-Lille et Angers-OM, a commencé à 19h au siège de la Ligue. Elle est toujours en cours. La décision devrait être rendue en fin de soirée par Sébastien Deneux, président de cette commission.

Côté Angevin, sont présents Morgan Potier, le directeur commercial et stadium manager et Xavier Thuilot, le directeur général délégué. Du côté de Lens, Arnaud Pouille, le directeur général, est présent.

Valentin Jamin

Une tribune d'Angers et le parcage marseillais fermés

Après les échauffourées qui ont opposé des supporters d'Angers à ceux de l'OM, la commission de discipline de la LFP a ordonné la fermeture à titre conservatoire de la tribune Coubertin du stade Raymond-Kopa, ainsi que du parcage marseillais. Le club phocéen s'est déplacé sans ses supporters à Lille dimanche dernier en Ligue 1 (2-0).

Boallaert déjà deux fois à huis clos

Au lendemain des débordements qui ont émaillé le derby entre Lens et Lille (1-0, le 18 septembre), la commission de discipline de la LFP, réunie en urgence, avait déjà acté des premières sanctions. Bollaert a ainsi écopé de deux matchs à huis clos (contre Strasbourg et Reims). Le parcage lillois est également fermé depuis les incidents.

Des sanctions attendues après les incidents de Lens-Lille et Angers-OM

Les décisions devraient tomber dans la soirée. Et elles sont particulièrement attendues. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel, qui se réunit ce mercredi à Paris, va se prononcer après les incidents survenus le mois dernier lors de Lille-Lens et Angers-OM en Ligue 1. Les quatre clubs risquent de nouvelles sanctions, après celles déjà prises dans l’urgence au lendemain de ces débordements.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport