RMC Sport

Tolisso : « Il nous a manqué de l’expérience »

-

- - AFP

Invité de Luis Attaque sur RMC, Corentin Tolisso, le milieu de terrain de Lyon, a fait le bilan de la saison, alors que le PSG s’apprête à décrocher son troisième titre consécutif. Le joueur de 20 ans, heureux d’être qualifié pour la prochaine Ligue des champions, estime avoir franchi un cap ces derniers mois.

Corentin Tolisso, la défaite de Monaco dimanche à Marseille (2-1) a certainement atténué votre frustration après votre revers à Caen la veille (3-0)…

C’est sûr qu’on digère plus facilement notre défaite. Ça n’enlève pas le non-match qu’on a fait à Caen. Mais l’objectif de cette fin de saison, c’était vraiment d’accrocher cette deuxième place. C’est chose faite donc on peut être content.

Le fait d’avoir vu le PSG s’imposer vendredi face à Guingamp (6-0) vous a-t-il perturbé avant votre déplacement à Caen ?

Non, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. On a bien vu que Caen était meilleur que nous, meilleur dans les duels. Ils ont logiquement gagné le match, même si on a eu de belles occasions. Je ne pense pas qu’on les a sous-estimés mais on n’a pas été assez présents. Après, le fait que Paris ait gagné 6-0 en montrant tout son talent, tant mieux pour eux. Il nous manquait quelque chose pour être champion. En espérant qu’il ne nous manquera rien dans les prochaines années.

Votre effectif était-il trop jeune pour rivaliser avec le PSG dans la course au titre ?

Oui. Même si on a montré de belles choses cette saison, il nous a peut-être manqué de l’expérience dans ce sprint final. C’est ce qui fait que Paris a pris le dessus.

Le PSG mérite-il de décrocher le titre ?

Oui. S’ils sont champions, c’est qu’ils le méritent. Lors de la première partie de championnat, ce n’était pas le PSG qu’on attendait. Mais lors de la deuxième partie de saison, il n’y a rien à dire, c’est vraiment eux les plus forts.

Il reste encore deux matchs de championnat et mathématiquement, Paris n’est pas encore champion (le PSG compte 6 points d’avance et une meilleure différence de buts)…

Non, c’est presque impossible. Le PSG va être champion. Nous, on va essayer de bien finir notre saison, en tentant de gagner les deux matchs qui nous restent. Mais le PSG va être champion, c’est quasiment fait. Dans le sens inverse, Monaco peut encore revenir sur nous. Il nous faudra au moins un point lors des deux derniers matchs.

Vous êtes devenu un taulier de l’OL cette saison…

C’est sûr, par rapport à l’année dernière, j’ai joué tous les matchs. Je sens que je prends un peu plus d’ampleur. Je prends plus de plaisir à jouer, je me libère et j’essaie de progresser au quotidien pour faire les meilleurs matchs possibles.

Pensez-vous à l’équipe de France ?

Bien sûr. Tout joueur voudrait être en équipe de France. C’est un rêve. Pour l’instant, je suis en Espoirs, il ne faut pas brûler les étapes. Si l’équipe de France doit venir un jour, tant mieux.