RMC Sport

Trophée des champions, les tops et flops de PSG-OL : Ben Arfa et Pastore qui s’amusent, la défense de l’OL aux abois, un stade à moitié vide…

Javier Pastore

Javier Pastore - AFP

Le PSG a corrigé Lyon (4-1) ce samedi lors du Trophée des champions, disputé à Klagenfurt (Autriche). Emmenés par Hatem Ben Arfa et Javier Pastore, les Parisiens se sont régalés dans une défense lyonnaise aux abois..

LES TOPS

Hatem Ben Arfa

Pour sa première sortie officielle sous le maillot du PSG, Hatem Ben Arfa ne s’est pas manqué. Positionné en pointe en l’absence d’Edinson Cavani, l’ancien Niçois a confirmé qu’il n’était pas vraiment fait pour ce poste. Mais surtout que son talent lui permettait quand même de briller. A l’origine du premier but en décalant Layvin Kurzawa, qui a servi Javier Pastore, l’international français a ensuite trouvé lui-même le chemin des filets. Seul dans la surface suite à un centre d’Angel Di Maria, « HBA » a fusillé Anthony Lopes du gauche (34e). Une prestation pleine.

A lire aussi >> Revivez PSG-OL 

Javier Pastore

Javier Pastore a parfaitement lancé sa saison. Et par la même occasion celle du PSG. Auteur de l’ouverture du score dès la 9e minute, l’Argentin a également délivré deux passes décisives pour Lucas (30e) et Layvin Kurzawa (54e). Positionné en meneur de jeu dans le 4-2-3-1 d’Unai Emery, Pastore s’est régalé. Seule ombre au tableau, son face-à-face joué avec trop de relâchement face à Anthony Lopes (50e).

A voir aussi >> Les buts en vidéo

Les « doublures » parisiennes

On ne saura que plus tard dans la saison si le PSG 2016-2017 est meilleur que celui de la saison dernière. Mais une chose semble certaine, le club de la capitale possède un effectif plus complet et plus étoffé. Malgré les absences de Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, Matuidi, Krychowiak ou encore Cavani, le PSG a déroulé face à l’OL, grâce notamment à ses doublures haut de gamme comme Benjmain Stambouli, impeccable à la récupération, et surtout Presnel Kimpembe, excellent ce samedi soir.

LES FLOPS

La défense lyonnaise

Si l’OL ambitionne réellement de concurrencer le PSG cette saison sur la scène nationale, il lui faudra impérativement progresser défensivement. Car ce samedi soir, c’était opération portes ouvertes. En voulant aller presser les Parisiens le plus haut possible, les Lyonnais se sont exposés et ont laissé d’énormes espaces dans leur dos. Et comme un bon alignement n’était visiblement pas les plans du quatuor Rafael, Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel, cela a donné une jolie déculottée… qui aurait même pu être plus sévère.

A lire aussi >> Marquinhos confirme à la presse catalane qu’il restera au PSG

L’ambiance

Klagenfurt (Autriche) ne s’est pas passionné pour le Trophée des champions. Dans un Wörthersee Stadion (32 000 places) à moitié vide, l’ambiance était plus que feutrée, malgré la présence de petits kops lyonnais et parisiens. En plus, la pelouse n’était pas vraiment un billard. Pas franchement une bonne publicité pour la Ligue 1 à l’international.