RMC Sport

Trophée des champions Lille-PSG: le match inquiétant d’Icardi, transparent face au LOSC

Le PSG s’est incliné face au LOSC lors du Trophée des champions, ce dimanche à Tel-Aviv (1-0). Un match durant lequel Mauro Icardi a été totalement fantomatique à la pointe de l’attaque parisienne.

Il fait partie de ceux qui ont effectué toute la préparation estivale. Et ça ne s’est pas absolument pas vu. Mauro Icardi a erré comme une âme en peine sur la pelouse de Tel-Aviv, ce dimanche, lors du Trophée des champions. Le PSG s’est incliné face au LOSC (1-0), au terme d’une rencontre où son avant-centre a été totalement inexistant. Aligné seul en pointe, avec Julian Draxler et Arnaud Kalimuendo à ses côtés, l’attaquant argentin a disparu entre les biceps de José Fonte et les cuisses de Sven Botman. Sans jamais réussir à trouver l’étincelle.

Sevré de ballons, le buteur de 28 ans a semblé impuissant face aux défenseurs de Lille. Mais, plus embêtant, il a donné l’impression de manquer d’envie et de motivation. Un visage inquiétant à l’heure où l’ancien de l’Inter, recruté pour 50 millions d’euros l’an passé (après une saison convaincante en prêt), souhaite s’inscrire dans la durée à Paris.

A la veille de ce déplacement en Israël, Icardi (sous contrat jusqu’en 2024) a mis les choses au clair sur les réseaux sociaux. "Cette saison, la prochaine et la prochaine. Cela n’a jamais fait de doute. Allez PSG", a-t-il écrit en commentant une photo de lui sous le maillot rouge et bleu.

Il semble parti pour rester

Une manière de répondre aux rumeurs qui évoquent son retour en Italie depuis plusieurs semaines. Son nom a notamment été associé à la Juventus et à l’AS Roma, où José Mourinho apprécierait son profil. Mais Icardi ne serait donc pas tenté par un come-back en Serie A. Reste à connaître la position du PSG, qui n’a pas dû être rassuré par cette soirée face aux Dogues.

Selon Le Parisien, le natif de Rosario devrait bien rester au Parc des Princes cet été. Mais le mercato ne fermera ses portes que dans un mois. Et il peut encore se passer beaucoup de choses, sachant que sa valeur marchande est estimée à 40 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt.

Reste que cette première sortie officielle de la saison jette le trouble sur les capacités actuelles d’Icardi. Non retenu pour disputer la Copa America, l’international argentin (8 sélections, 1 but) a participé aux cinq matchs amicaux d’avant-saison. Et même s’il a marqué contre Le Mans (4-0), Chambly (2-2) et Séville, il n’a pas vraiment pesé dans le jeu.

Un reproche qui lui est souvent adressé depuis son arrivée dans la capitale, où il a disputé au total 63 matchs (33 buts, 10 passes décisives). Sans parler de ses absences récurrentes pour blessure ou méforme. La saison passée, Icardi n’a joué que 1.702 minutes, réparties sur 28 rencontres (toutes compétitions confondues). Soit l’équivalent de 19 matchs complets (13 buts, 6 passes).

Très souvent absent la saison passée

Un exercice durant lequel il a attrapé le Covid-19 (lors de vacances aux Baléares avec ses coéquipiers), avant d’être touché au genou, aux adducteurs et à la cuisse. Avec quelques problèmes gastriques au passage. Alors qu’il semble aujourd’hui rétabli, l’ex-capitaine des Nerazzurri (qui n’a plus marqué en Ligue des champions depuis décembre 2019), va vite devoir élever son niveau. Et afficher un état d’esprit nettement plus conquérant s’il veut conserver sa place dans le onze de Mauricio Pochettino. En commençant dès samedi prochain à Troyes, lors de la première journée de Ligue 1 (21h).

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport