RMC Sport

Trophées UNFP: ça va donner quoi cette année, qui sont les favoris?

Neymar et Cavani

Neymar et Cavani - AFP

Même s'il est éloigné des terrains depuis fin février, Neymar sera le favori pour recevoir le 13 mai prochain le titre de meilleur joueur de Ligue 1, aux Trophées UNFP. Avec certainement Edinson Cavani comme principal rival. A moins d'un mois du verdict, l'heure est aux pronostics.

Qui seront les successeurs de Cavani, Mbappé, Subasic ou encore Jardim? A la fin du mois d’avril, l’UNFP dévoilera sa liste des nommés pour sa fameuse soirée récompensant les meilleurs acteurs de Ligue 1 et de Ligue 2. Une soirée programmée cette année le dimanche 13 mai, après la 37e journée de Ligue 1.

A un peu moins d’un mois du verdict, de sérieux candidats se dégagent déjà, à commencer pour le titre de meilleur joueur. Lauréat l’an dernier, Edinson Cavani est un prétendant logique à sa propre succession, lui qui occupe tranquillement la tête du classement des buteurs et qui a été l’un des principaux artisans du titre de champion de France décroché par le PSG.

L’Uruguayen aura forcément l’un de ses coéquipiers comme rival numéro un, en l’occurrence Neymar. Avant de se blesser fin février, le Brésilien avait illuminé le championnat de sa classe et de son talent, prenant le temps de compiler 19 passes et 13 passes décisives en seulement 20 matchs disputés.

Au-delà des Parisiens, des joueurs comme Florian Thauvin, Luiz Gustavo ou Mariano Diaz ont une chance de figurer parmi les nommés. Les deux premiers se sont imposés cette saison comme des tauliers de l’OM. Et le troisième à l’énorme mérite d’avoir su cartonner dès ses débuts à l’OL.

Mbappé peut viser le doublé

Pour le titre de meilleur espoir, Kylian Mbappé pourrait bien imiter Eden Hazard, qui avait raflé cette récompense deux années de suite, en 2009 et 2010, sous le maillot du LOSC. S’il a connu des hauts et des bas cette saison, l’ancien Monégasque a bien appréhendé le contexte parisien en parvenant à passer un nouveau cap.

Au moins deux Lyonnais, Tanguy Ndombele et Houssem Aouar, méritent eux aussi d’être retenus dans la liste des meilleurs espoirs. Au même titre que Rony Lopes, auteur d’une sublime année 2018 à Monaco avec déjà 10 buts au compteur (sur ses 13 inscrits cette saison).

Concernant les gardiens, Alphonse Areola n’a pas toujours été étincelant, mais le titre du PSG lui assure quasiment d’être nommé. Il pourrait être accompagné par Steve Mandanda et Stéphane Ruffier, toujours aussi impressionnants à l’OM et à Saint-Etienne. Benjamin Lecomte, qui ne déçoit presque jamais à Montpellier, peut obtenir une nomination.

Du côté des entraîneurs, Unai Emery paraît en toute logique le mieux placé pour succéder à Leonardo Jardim, qui devrait lui aussi être nommé. Rudi Garcia, surtout si l'OM parvient à chiper la 3e place à l'OL, a également de fortes chances d'être sélectionné.

A lire aussi >> Mercato: le PSG veut tourner une page cet été (et se séparer de quelques cadres)

Bozok grand favori en Ligue 2

Il n'est pas non plus impossible qu'un entraîneur à la tête d'un club moins huppé soit récompensé. On peut penser à Michel Der Zakarian (Montpellier) ou Christophe Pélissier (Amiens), à moins que l'UNFP ne préfère récompenser la première bonne partie de saison réalisée par Claudio Ranieri à la tête de Nantes ou l'expertise de Lucien Favre à Nice.

A l'étage inférieur, le Stade de Reims devrait obtenir de nombreuses nominations grâce à son titre annoncé de champion de Ligue 2. Edouard Mendy devrait notamment figurer dans la catégorie du meilleur gardien et David Guion dans celle du meilleur entraîneur.

Jordan Siebatcheu et Diego Rigonato devraient, eux, être nommés pour le titre de meilleur joueur, mais ils ne partiront pas favoris face à Umut Bozok, exceptionnel depuis le début de la saison du côté du Nîmes Olympique avec déjà 24 buts inscrits en 32 journées.

VIDEO - M'Vila : "Je vois Thauvin à la Coupe du monde"

RR