RMC Sport

Trophées UNFP: Maignan "un peu énervé" d’avoir été devancé par Navas

Vendredi dernier, le trophée UNFP de meilleur gardien de la saison en Ligue 1 a été décerné au portier du PSG Keylor Navas. Un lauréat qui a pu surprendre au vu de la saison réalisée par le Lillois Mike Maignan, qui concède avoir été agacé au moment du verdict.

A l’aube de l’Euro (11 juin-11 juillet) et de sa première grande compétition avec l’équipe de France, Mike Maignan a pris une grande envergure cette saison. Gardien au plus grand nombre de cleen-sheats dans les cinq grands championnats lors de cette exercice 2020-21 (21), le Lillois de 25 ans a été l’un des hommes forts du titre des Dogues, arraché au nez et à la barbe du PSG.

Mais alors qu’étaient décernés la semaine dernière les trophées UNFP, c’est pourtant le gardien parisien Keylor Navas qui a été récompensé et désigné meilleur gardien de la saison en Ligue 1. Un choix largement contesté par les Lillois, alors que beaucoup d’observateurs citaient Maignan comme le lauréat légitime. "Dans notre championnat, en Ligue 1, le meilleur gardien aura été Mike, sans faire offense à Navas", avait notamment lâché son entraîneur, Christophe Galtier.

"Le plus important, c’était le trophée collectif"

Beau joueur, le gardien formé au Paris Saint-Germain a tout de même concédé avoir été mécontent du verdict. "Honnêtement, sur le moment j’étais un peu énervé, parce que je suis un compétiteur, a avoué Maignan ce jeudi en conférence de presse en marge des Bleus. Après, il fallait que je prépare aussi la finale à Angers (le dernier match décisif de la saison de Lille en Championnat, ndlr), donc je suis vite passé à autre chose."

Dans une période charnière de sa carrière – sa signature pour le grand AC Milan vient d’être officialisée par le club milanais –, Mike Maignan s’est surtout satisfait du quatrième titre de champion de France de l’histoire du LOSC, obtenu lors de la dernière journée et au terme d’une incroyable saison. "Pour moi, le plus important, c’était le trophée collectif. Un trophée individuel, c’est bien, mais quand tout un collectif est récompensé de son travail, c’est encore mieux."

Romain Daveau Journaliste RMC Sport