RMC Sport

Un ex-recruteur du PSG raconte comment Paris a fait la cour à Mbappé en 2017

Dans un entretien pour le Parisien ce samedi, Luis Ferrer a dévoilé plusieurs détails concernant la signature de Kylian Mbappé au PSG à l'été 2017, sous la forme d'un prêt avec option d'achat. L'ancien adjoint du directeur sporitf Antero Henrique, avait eu pour mission de se consacrer pleinement à ce dossier, face à la concurrence du Real Madrid.

Alors que le PSG s'active pour prolonger Kylian Mbappé, sous contrat pour l'instant jusqu'en juin 2022, voilà la parole d'un homme qui avait réussi à convaincre l'attaquant français de s'engager il y a près de quatre ans, lors de l'été 2017. Révélé à l'époque par l'AS Monaco, Kylian Mbappé hésitait entre le Real Madrid et le PSG. Mais Luis Ferrer s'était montré décisif pour obtenir la signature de la jeune pépite.

Dans un entretien au Parisien ce samedi, Luis Ferrer raconte les détails du transfert de Mbappé. L'ancien adjoint du directeur sportif Antero Henrique, avait eu d'abord écho que le Real Madrid ne pouvait pas prometttre une place de titulaire au Français. Alors entraîneur du PSG, Unai Emery s'était engagé en ce sens lors d'un déjeuner dans la maison familiale de Bondy. "Je me souviens à quel point Unai a été très fort, très bon! Il a donné sa parole à Kylian qu'avec lui il jouerait. Et il a tenu sa promesse, se rappelle Ferrer, qui avait suggéré au technicien espagnol de lui faire cette promesse sportive. Kylian n'était pas tout à fait prêt lors d'un match de Ligue des champions mais Unai s'était engagé, alors il l'a fait jouer quand même."

"A 8 heures, je sonnais à la porte des Mbappé avec les croissants"

Au club depuis 2009 dans la cellule de recrutement, Luis Ferrer était devenu l'adjoint d'Antero Henrique en 2017. L'Argentin, parti l'été dernier, avait obtenu carte blanche du directeur sportif pour concrétiser le dossier Mbappé. "Au départ, je faisais des allers-retours très fréquents. Mais un soir, je suis rentré à Paris à 22h30. A mon arrivée, j'ai appelé Antero pour faire le point et il s'est étonné que je ne sois pas resté dans le Sud, relate encore Ferrer. Le lendemain, à 6 heures, je prenais le premier vol. Deux heures plus tard, je sonnais à la porte des Mbappé avec les croissants."

Luis Ferrer estime que ce transfert n'a pas été "simple" avec la concurrence du Real Madrid, où Jorge Mendes s'occupait du dossier pour le club espagnol, et "qui a fait la totale" pour que le PSG "abandonne". Celui qui gère la carrière d'une dizaine de joueurs aujourd'hui avec son agence de management sportif indique aussi que "jamais l'argent n'est entré dans la réfléxion", alors que Mbappé était représenté par ses parents et souhaitait du temps de jeu en vue de la Coupe du monde 2018.

Finalement, Kylian Mbappé s'était engagé le 31 août 2017 sous la forme d'un prêt avec option d'achat, après une dernière nuit de négociations au siège du club. "Certains au club pensaient que ça ne passerait jamais au niveau du fair-play financier", confie Ferrer. Le PSG avait inclus une clause pour que l'option d'achat devienne activable: à savoir le maintien en Ligue 1 la saison suivante pour que le transfert devienne effectif. 129 buts plus tard, en 168 matchs disputés, c'est désormais à Leonardo de gérer la prolongation de Kylian Mbappé, à un an bientôt du terme de son contrat, ce qui devrait à nouveau animer l'été parisien.

GL