RMC Sport

Caen-QRM: Mercadal a lancé des doigts d'honneur au public caennais après son exclusion

Exclu en toute fin de rencontre contre Caen samedi, l'entraîneur de Quevilly-Rouen, Fabien Mercadal, a adressé des doigts d'honneur au public caennais à sa sortie du terrain.

Fabien Mercadal n'a pas apprécié son retour à D'Ornano. L'ancien entraîneur du Stade Malherbe, désormais à Quevilly-Rouen, a vécu une soirée difficile ce samedi. Non seulement son équipe a perdu (2-0) et devra vraisemblablement passer par les barrages pour se maintenir en Ligue 2, mais le coach normand a été exclu après le coup de sifflet final par l'arbitre. Déjà averti pendant le match, il a quitté le terrain en refusant de serrer la main de Stéphane Moulin. L'arbitre lui a alors ordonné de revenir sur le terrain, pour lui adresser un carton rouge. Un geste qui a fait sortir de ses gonds l'entraîneur de QRM, hué par son ancien public du Stade Malherbe, à qui il leur a adressé deux doigts d'honneur.

En colère contre le directeur sportif de Caen

Après la rencontre, Fabien Mercadal a expliqué les raisons de ce carton rouge, tout en pointant du doigt le comportement de Yohan Eudeline, le directeur sportif de Caen. "Je vais passer pour un voyou mais ce n’est pas grave, je suis un mec honnête : quand je vois Eudeline à la mi-temps venir dire à l’arbitre qu’il y a deux joueurs pétés chez eux, qu’il nomme Court et que je le vois reprendre la deuxième période alors qu’on repart avec un blessé… C’est scandaleux qu’on puisse autoriser cela. Je ne supporte plus ces comportements-là, même si ça n’a rien à avoir avec Caen."

Entraîneur de Caen lors de la saison 2018-2019, il n'avait pu éviter la descente après une 19e place en Ligue 1. Remercié, il a ensuite fréquenté les rangs du Cercle Bruges, Dunkerque et donc QRM depuis janvier. Onzième à son arrivée, le club normand est désormais 18e.

AS