RMC Sport

Guingamp: Romao convoqué après son tweet polémique sur Kadhafi

Selon Le Télégramme, Alayxis Romao a été convoqué par la direction de Guingamp, ce jeudi matin, pour s'expliquer après un tweet polémique et complotiste sur le coronavirus.

Alaixys Romao (36 ans), milieu de Guuingamp, a provoqué une grosse polémique mercredi sur les réseaux sociaux. Il a publié une citation prêtée à l'ancien dictateur libyen, Mouammar Kadhafi, pour faire référence à la crise du coronavirus en plongeant dans la théorie du complot.

"Ils créeront eux-mêmes le virus, et ils vous vendront les antidotes par la suite, dit la citation de Kadhafi, mort en 2011. Faisant semblant de prendre leur temps pour trouver la solution, alors qu’ils l’ont déjà…"

-
- © -

Selon Le Télégramme, ce message est très mal passé auprès de la direction de Guingamp. Les dirigeants ont donc décidé d'agir vite. Le joueur sera ainsi convoqué pour s'expliquer avec Fred Legrand, président de l'EAG, et pourrait être sanctionné. Très actif sur les réseaux sociaux, l'ancien joueur de l'OM et de Reims a maintenu son message en ligne. Il en a même publié un deuxième visiblement à l'adresse des réactions indignées de certains internautes. 

Il a publié une citation de l'ancien homme politique américain, John Lewis, qui a siégé au Congrès pendant 33 ans. "Quand tu vois quelque chose qui n'est pas juste, tu dois dire quelques chose. Tu dois faire quelque chose. La démocratie n'est pas un Etat. C'est un acte." Romao a agrémenté ce texte d'une légende: "A méditer... Et bien évidemment ça s'adresse à tous ceux qui ferment leurs g... aujourd'hui."

Après deux saisons à Reims, Romao a quitté le club l'été dernier. Il s'est finalement engagé libre avec Guingamp où il s'est imposé comme un titulaire indiscutable dans l'entrejeu (9 matchs). 

NC