RMC Sport

"Je n’ai frappé personne", Nicolas Douchez donne pour la première fois sa version des faits

Nicolas Douchez

Nicolas Douchez - AFP

Le gardien de but du RC Lens Nicolas Douchez s’est exprimé pour la première fois depuis sa garde à vue après une violente dispute avec une femme. Dans un entretien accordé à L’Equipe ce vendredi, l’ancien Parisien regrette ce qui s’est passé mais assure ne pas avoir frappé sa victime.

Nicolas Douchez brise le silence. Le gardien de but du RC Lens (37 ans) ne s’était pas exprimé publiquement depuis sa garde à vue le 26 octobre suite une violente dispute avec une femme dans un appartement parisien. Ce vendredi, celui qui est poursuivi pour "des violences en état d’ivresse sans ITT" et "dégradation du bien d’autrui" a livré sa version des faits dans un entretien à L’Equipe. "Il s’agit d’une soirée entre amis, dans un cadre privé, qui s’est prolongée et s’est mal finie, raconte l’ancien gardien du PSG. Elle s’est terminée par une dispute qui a un peu dégénérée, mais pas au point de ce qui a été balancé dans les médias."

"La cicatrice ne partira pas"

"Je regrette ce qui s’est passé, bien évidemment, mais jamais je ne m’en serais pris à quelqu’un, poursuit Douchez. Je n’ai frappé personne. Sans rentrer dans les détails des procès-verbaux, ça a été dit, expliqué et constaté : il n’y a pas eu de violence physiques."

Voilà notamment pourquoi le portier déclare avoir été "hanté pendant plusieurs heures par le terme "massacrée"", qu'il a pu lire dans Le Parisien. "J’ai été lynché médiatiquement", assure-t-il. "La cicatrice ne partira pas. Dans dix ans, si mon fils tape mon nom sur le Net, il y a des chances qu’il voie ressortir cette histoire avant ma carrière. Ce n’est pas juste." Nicolas Douchez a été mis à pied il y a une semaine par son club, le RC Lens.

A lire aussi>> Lens: Nicolas Douchez mis à pied

VIDEO - L'avocate de Douchez s'exprime

AB