RMC Sport

Ligue 2: durement frappé par le Covid, Chambly s'incline à Clermont avec les honneurs

Frappé par le variant britannique et contraint d'inscrire seulement 10 joueurs professionnels sur la feuille de match, Chambly a tout de même dû disputer sa rencontre de Ligue 2 face à Clermont ce samedi. Dans ces conditions très compliquées, le club de l'Oise a fini par craquer en seconde période (1-0).

Le défi était trop relevé. Frappé par le coronavirus, contraint de bricoler un onze de départ avec les moyens du bord, le FC Chambly Oise s’est incliné ce samedi sur la pelouse de Clermont (1-0), pour le compte de la 25e journée de Ligue 2. A la lutte pour le maintien, le club reste à la 18e place du classement, avec un point de retard sur le premier non-relégable, Guingamp. Mais il n’a pas à rougir de sa prestation. Contre des Clermontois désormais installés à la deuxième place, derrière Troyes, les joueurs de Chambly n’ont cédé qu’à l’heure de jeu sur un centre de Jodel Dossou repris par Mohamed Bayo, auteur de son 14e but de la saison (61e).

Planté : "La vie est plus importante qu'un match de foot"

Sans leur coach Bruno Luzi, qui a développé des symptômes, ils ont longtemps espéré pouvoir repartir avec un point du stade Gabriel-Montpied, ce qui aurait été une belle respiration dans une semaine pour le moins compliquée. Quelques heures avant le coup d’envoi, l’incertitude demeurait toujours quant à la tenue de ce match. Touché par le variant britannique du coronavirus, Chambly n’a pu inscrire que 16 joueurs sur la feuille de match, dont seulement 10 professionnels. A la retraite depuis 2017, Vincent Planté a dû prendre place sur le banc avec la double casquette d’entraîneur et de gardien remplaçant. Une situation très difficile à gérer pour le club de l’Oise, qui compte 17 personnes atteintes du variant anglais, dont 11 joueurs (dont un constaté par un test antigénique et non PCR). "Je voulais féliciter les joueurs car c'était une préparation très difficile, a-t-il déclaré après la rencontre. J'ai utilisé mes mots. J'ai dit aux joueurs de poser les c.... sur la table. Nos familles s'inquiètent pour nous. Cela reste un match de foot. La vie est plus importante qu'un match de foot."

Des jeunes de la réserve sont entrés en seconde période

"Par rapport au premier test positif, il y a quelque chose qui se déploie à une vitesse énorme. Il est très contagieux et en même temps vous avez beaucoup plus de symptômes. Un cas s’est déclaré dans le bus, c’était assez morose au niveau du voyage. On est un peu traumatisés", confiait ce samedi matin le président de Chambly Fulvio Luzi sur BFMTV. Pour autant, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de ne pas reporter la rencontre. Le protocole médical adopté début septembre prévoit que le report d'une rencontre est envisagé si l'une des deux équipes ne peut présenter au moins vingt joueurs testés négatifs sur une liste initiale de trente.

Dans ces conditions, certains jeunes de la réserve de Chambly ont eu l'opportunité de découvrir la Ligue 2 à Clermont, comme Tony Lesueur (20 ans), Germain Kapela (18 ans) et Paul Schacherer (19 ans). Ce dernier a malheureusement été exclu quelques minutes après son entrée en jeu en seconde période. "Défaite 1-0 pour nos joueurs. Un immense bravo à eux pour le match et les efforts fournis ainsi qu’à nos jeunes entrés en jeu ! Fiers de vous !", a réagi le club à la fin du match sur son compte Twitter.

RR avec DT